Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

24 mars 2021

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Regard sur un an de pandémie

REGARD SUR LA PANDÉMIE - UN AN DE LUTTE CONTRE LA COVID-19

4421covidbilan

©archives

Qu’aurions-nous fait sans nos anges gardiens?

Le 13 mars 2020, le gouvernement du Québec annonçait la fermeture des écoles pour une période de deux semaines. Un an plus tard, avouons que nous étions loin de nous douter de l’ampleur que prendrait cette pandémie.

Quels ont été ses impacts dans notre région? Le premier impact est sanitaire; nous le présentons dans le tableau. En résumé, avec 34,4 % des cas dans Lanaudière, la MRC Les Moulins a un pourcentage de cas similaire à son poids démographique dans la région (32,5 %). Les 85 décès malheureusement survenus ici ne représentent que 17 % des décès lanaudois. La jeunesse de notre population et le peu de cas dans les CHSLD et les RPA pourraient expliquer le tout. Notons que le CHSLD des Moulins a cependant été durement touché avec 52 cas et 22 décès.

Le monde de la santé d’ici s’est mobilisé et on a honoré ces anges gardiens : médecins, infirmières, préposés aux bénéficiaires et autres employés œuvrant dans le domaine, à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur et dans les divers centres d’hébergement. On n’a pas oublié leurs résidents en tentant du mieux possible de briser leur solitude par des gestes généreux, dont des concerts extérieurs improvisés.

Après les hésitations, le monde scolaire s’est mobilisé. Si c’est difficile pour bien des ados et des enseignants, tous font de leur mieux.

La fermeture temporaire des commerces au printemps 2020 et depuis décembre n’a entraîné que peu de fermetures définitives. Le groupe ATIS (Vimat), qui a procédé à une importante restructuration, a toutefois remercié 300 employés récemment. Dans la restauration, le personnel est au minimum et on survit grâce à la livraison, aux commandes au comptoir et à l’auto. La culture, le tourisme, le sport associatif, le monde du voyage et les bars, qui ont vu leurs activités suspendues de longs mois, attendent la relance estivale avec impatience. Permise par la Ville de Terrebonne, l’utilisation des rues du Vieux-Terrebonne et de stationnements pour l’aménagement de terrasses a sauvé la mise de plusieurs entreprises à l’été 2020. Le projet sera reconduit en 2021.

Les programmes gouvernementaux ont donné la chance aux plus fragiles de se sortir la tête de l’eau. Dans la région, le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME), géré par la MRC Les Moulins, a permis de soutenir 114 entreprises à hauteur de 5,4 M$ (voir article complet en page 16).

D’autres secteurs sont cependant sortis gagnants de cette crise, dont l’immobilier, la construction/rénovation, l’aménagement extérieur, le secteur des piscines, le plein air et le vélo. Dans ces secteurs, on manque souvent cruellement de stock et on ne peut répondre à la demande.  

Un cahier spécial

Pour témoigner de cette année de pandémie, La Revue, s’inspirant d’une réalisation menée par ses collègues de l’Hebdo Rive-Nord, vous présente le cahier spécial « Regard sur la pandémie – Un an de lutte contre la COVID-19 ». Vous y retrouverez des entrevues avec acteurs d’ici, représentants du domaine de la santé, commerçants et élus, qui continuent jour après jour de nous offrir le meilleur d’eux-mêmes dans ces temps difficiles.

Bonne lecture!

tableau

© - La Revue

Êtes-vous porté(e) à ramasser les masques jetés au sol?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média