Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

31 mars 2021

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Prudence !

LIBRE OPINION

Gilles Bordonado

Gilles Bordonado, éditeur de La Revue

Bon! Il semble que la troisième vague tant promise nous submerge actuellement. Fort heureusement, la vaccination des personnes plus âgées les protègera au cours des semaines qui viennent. Même si je suis loin, très loin d’être un oiseau de malheur, comme certains spécialistes de la santé qui voudraient que nous soyons enfermés jusqu’à l’automne, je vous invite cependant à faire preuve de prudence.

La croissance des cas de COVID-19 associée aux variants peut avoir des impacts négatifs notables. Dans la MRC Les Moulins, la fermeture de l’école primaire de l’Aubier, dans le secteur La Plaine à Terrebonne, en est un bel exemple. S’il n’y a pas à première vue de gens gravement malades, la fermeture de cet établissement scolaire a des impacts majeurs sur le personnel, les enfants et leurs familles. Fermer une école, ce n’est pas rien.

Et il n’est pas dit que d’autres écoles ne seront pas touchées par le même problème, puisque bon nombre d’enfants et d’adolescents, souvent collés les uns sur les autres, ne semblent pas s’inquiéter outre mesure de l’attraper. Et de la refiler à leurs amis, à leurs parents et à leurs grands-parents, qui, eux, sont à risque.

Tant que la vaccination n’atteindra pas des taux beaucoup plus élevés, les conséquences néfastes seront toujours présentes et non négligeables. Il y aura clairement moins de gens emportés par la maladie, mais l’accroissement des cas chez les gens plus jeunes risque d’apporter son lot d’hospitalisations. La hausse importante à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur en est le meilleur exemple.

Oui, le nombre de cas est en baisse régulière depuis quelques semaines à Terrebonne et à Mascouche, mais c’est dû à la prudence et au sérieux dont nous avons fait preuve. Tout le monde en a visiblement marre de la COVID, moi le premier, mais à l’instar du gouvernement, je conjure les gens de tenir encore un moment. Ce n’est pas le temps de faire la fête et de se retrouver comme si de rien n’était. Et soyez prudents avec les imprudents. Si ces derniers ne veulent rien entendre, je vous invite à les éviter.

En Europe, la troisième vague frappe fort, ce qui force les gouvernements du Vieux Continent à reconfiner la population, ce qui est vraiment décourageant.

Ici, le gouvernement du Québec l’a réaffirmé à de nombreuses reprises, il n’est pas de son intention de revenir en arrière. Au contraire. L’objectif est que tout aille pour le mieux et que nous puissions retrouver une vie normale le plus rapidement possible. Il est cependant de notre devoir de lui donner raison en agissant de façon responsable.

Si le nombre de cas explose et que cela entraîne une progression des hospitalisations, comme de l’accueil de malades aux soins intensifs, que des écoles et des entreprises ferment et que des gens meurent à cause de notre insouciance, je vous garantis qu’un nouveau reconfinement nous attend. Et nous en serons les seuls responsables…

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média