Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

12 avril 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Evelin Ramón dédie une chanson au « capitán »

HOMMAGE À JACOB TOURIGNY

4721ramon1

©courtoisie

Evelin Ramón dévoile ces jours-ci une pièce en hommage à son ancien élève, Jacob Tourigny, décédé en février 2019.

Vous vous souvenez de Jacob Tourigny, ce jeune Terrebonnien de 11 ans décédé d’une leucémie foudroyante huit jours après son diagnostic en février 2019? Il figurait parmi les élèves d’Evelin Ramón. Touchée comme l’ensemble du Québec par cette triste histoire, l’enseignante a fait paraître, le 9 avril, une chanson en son honneur.

Jacob, c’est le titre de cette pièce que l’auteure-compositrice-interprète et enseignante de musique et d’espagnol à l’École Vision Terrebonne a composé en quelques heures, deux mois après le décès du garçon. « Mais il m’a fallu deux ans pour être capable de la chanter et de l’enregistrer comme il faut », précise-t-elle.

La chanson écrite en français et en espagnol se trouve à être le quatrième extrait d’un album qu’elle dévoile petit à petit depuis décembre, et sort en collaboration avec la Fondation Charles-Bruneau. Toutes les personnes qui feront un don à celle-ci recevront la pièce en cadeau : https://bit.ly/3wKuF9h.

« J’exprime, dans la chanson, un mélange de douleur et de rage. Comme le refrain le dit : "tu n’avais pas le droit de nous quitter; on n’avait pas le choix de l’accepter". J’aurais voulu encore l’avoir dans ma classe », regrette celle qui, dans la chanson, appelle Jacob, reconnu pour son leadership, « notre capitán ».

4721ramon2

©courtoisie

Jacob Tourigny, « notre capitán », comme le chante l’auteure-compositrice-interprète de Terrebonne.

Un album, une pièce à la fois

En parallèle à ce projet aussi créatif que bienfaiteur, l’artiste de Terrebonne a obtenu des subventions de la Ville de Terrebonne pour la réalisation d’un album complet ainsi que pour sa promotion, incluant Jacob.

Dévoilant une pièce par mois, Evelin Ramón a d’abord fait connaître FonoLandia, une œuvre festive et colorée qui s’inspire d’ Alouette, gentille alouette, à mille lieues de Jacob. « Il y a de la musique cubaine, populaire et de l’électronique. Il y a beaucoup de choses enfantines sur l’album, surtout sur celle-ci », décrit la créatrice, qui a livré depuis des pièces très personnelles : Susurro Lejano et Daniela. La dernière aborde le déchirement qui habite la Terrebonnienne de n’avoir pas vu grandir sa nièce étant donné son départ de Cuba, alors que l’enfant n’avait que 3 ans.

Pour l’auteure-compositrice-interprète, que l’on a connue par le biais de la musique contemporaine, il s’agit d’un retour à la musique populaire. On peut découvrir les pièces de son album sur toutes les plateformes musicales, et trois autres viendront dans les prochains mois.

Par ailleurs, Evelin Ramón a obtenu des subventions du Conseil des arts du Québec et du Conseil des arts du Canada pour le dévoilement de trois œuvres, le 30 avril, alors que d’autres créations musicales sont attendues à l’automne.

Pour en savoir plus : www.facebook.com/evelinramonmusic.

La vidéo de la chanson « Jacob », d’Evelin Ramón.

La vidéo de la chanson « Jacob », d’Evelin Ramón.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média