Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

14 avril 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Pétition, environnement, patrimoine et soutien pour cause de COVID

4721conseil

©archives - La Revue

Terrebonne versera une subvention aux restaurateurs pour qu’ils puissent adapter leurs installations en fonction des mesures sanitaires ou procéder à des aménagements extérieurs, par exemple.

Plusieurs dossiers à débattre figuraient à l’ordre du jour de la séance du conseil municipal de la Ville de Terrebonne, le 12 avril, des dossiers touchant divers sujets par lesquels beaucoup de citoyens étaient concernés.

Lors de la séance, un contrat a été octroyé à la société Beauregard Environnement pour le nettoyage des conduites d’égouts, des puisards et des puits humides, pour une durée de deux ans, pour une somme de 791 234,96 $. L’opposition, le conseiller municipal Marc-André Michaud en tête, a mis en lumière la mauvaise réputation de cette entreprise, inscrite sur la liste noire de la Ville de Montréal, notamment. « Cette entreprise a été reconnue pour ses mauvaises pratiques. Ce contrat est inacceptable », a affirmé M. Michaud. « On ne peut éliminer ainsi le plus bas soumissionnaire. Cette entreprise à une autorisation de l’Autorité des marchés financiers pour soumissionner. Que la Ville de Montréal ait des griefs contre [elle], c’est une chose, mais cela ne s’applique pas à l’ensemble des municipalités du Québec. De notre côté, on a renforcé le processus de vérification. On a vraiment étoffé le dossier. Soyez assurés que s'il y a une anicroche, on ne se gênera pas pour annuler ce contrat. Nous allons y porter une attention particulière », a rassuré le maire Marc-André Plante.

Pétition

Une pétition citoyenne allant à l’encontre d’un projet de construction résidentielle multifamiliale de cinq à neuf étages sur l’île Saint-Jean, sur le boulevard J.-S.-Archambault, à l’intersection de la rue P.-E.-Marier, a été reçue par le conseil municipal. Pas moins de 725 noms y figurent. En plus de la pétition, un sondage visant à recueillir l’opinion des citoyens à ce sujet est disponible jusqu’au 16 avril sur le site web de la Ville. « Ce projet n’a jamais été accepté par la Ville de Terrebonne. D’abord, les immeubles ne peuvent dépasser quatre étages sur l’île Saint-Jean. Les citoyens auront toujours le dernier mot », a précisé le maire.

Aide aux restaurateurs

Une résolution a été déposée dans le but de contribuer à la relance économique en accordant accorde une subvention maximale de 2 500 $ aux restaurants de Terrebonne admissibles. Au total, un montant de 250 000 $ sera financé à même l’excédent de fonctionnement non affecté de la Municipalité.

L’objectif est de soutenir et de stimuler le milieu de la restauration, durement affecté par la pandémie, en lui permettant d’accueillir le plus grand nombre de clients possible dans le respect des normes sanitaires. Cette aide financière s’applique donc aux établissements ayant des investissements à effectuer pour rendre conformes leurs installations ou pour procéder à des aménagements extérieurs (exemple : agrandissement de terrasse).

Globe Shoe

La Ville de Terrebonne a rejeté l’appel du Groupe Magma, propriétaire de l’ancienne usine de la Globe Shoe, et donc refusé de façon définitive sa démolition. Le Groupe Magma dit n’avoir aucune déclaration à faire pour l’instant.

Par ailleurs, les conseillers de l’opposition André Fontaine et Nathalie Lepage ont demandé que la Ville de Terrebonne mandate la Direction de l’urbanisme durable afin d’obtenir un rapport indépendant sur l’état du bâtiment du 133, rue Chapleau, et sur les rénovations à effectuer pour en assurer la sauvegarde, auprès d’une firme ayant une expertise particulière dans la mise en valeur d’immeubles industriels patrimoniaux.

Quel est, selon vous, le plus grand avantage d’avoir un 8e parc industriel à Terrebonne?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média