Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

19 avril 2021

Une autre manière de gouverner, promet le MT

4821gouvernance

©François-Olivier Lauzière

Les candidats du Mouvement Terrebonne Sonia Leblanc, Valérie Doyon et Carl Miguel Maldonado.

Les candidats du Mouvement Terrebonne (MT) Valérie Doyon, Carl Miguel Maldonado et Sonia Leblanc détaillent les engagements du parti en matière de gouvernance. Ils disent vouloir lutter contre le cynisme en mettant un terme à la « vieille politique », en diminuant la partisanerie et en changeant le fonctionnement des séances du conseil municipal.

Selon Valérie Doyon, candidate dans le district Comtois-La Pinière, il faut rétablir la confiance envers les élus municipaux et rendre la politique municipale plus accessible et plus positive. « Dans les dernières années, l’accumulation des problèmes éthiques, des cas d’intimidation ou d’apparences de conflit d’intérêts et les allégations de corruption ont contribué au cynisme de la population. Les gens sont tannés et avec raison », laisse-t-elle savoir par voie de communiqué.

« Nos élus doivent montrer l’exemple par leur attitude et leur comportement, ajoute Carl Miguel Maldonado, dans le district Saint-Jean-Baptiste. Le climat malsain qui pèse actuellement à l’hôtel de ville et les agissements choquants que nous avons vus dans les médias doivent appartenir au passé. Il est temps que les citoyens, les organismes et les employés de la Ville de Terrebonne puissent retrouver leur fierté envers notre ville. »

Plus de discussions

Publicité

Défiler pour continuer

Ainsi, le Mouvement Terrebonne annonce que sous son administration, la présidence du conseil municipal serait confiée à un autre membre du conseil que le maire afin d’éviter « des dérapages ». Le parti s’engage aussi à changer le règlement régissant les séances pour accorder plus de temps aux discussions entre les élus et les citoyens, et garantir le droit de parole aux conseillers municipaux. « C’est important que tous nos citoyens puissent être bien représentés et entendus au conseil municipal. Nous voulons donc une gouvernance qui encourage le respect, la communication, l’accessibilité et l'échange. C’est ce qui nous permettra d’être plus créatifs et audacieux afin de trouver les meilleures solutions aux problèmes, en écoutant les différents acteurs concernés », renchérit la candidate dans Saint-Charles–Des Fleurs, Sonia Leblanc.

Advenant l’élection de ses candidats, le MT entend travailler avec tous les membres élus du conseil municipal et cela se reflétera dans la composition des commissions municipales et dans l’inclusion du conseiller local à la préparation des dossiers qui touchent son quartier, promet-on. « En acceptant les divergences d’opinions et en limitant la partisannerie, le conseil municipal sera beaucoup plus à l’écoute et représentatif de la volonté des citoyens », conclut Mme Doyon. (PC)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média