Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

26 avril 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Le plan de l’ARTM obtient l’approbation des maires

4921artm

©Pénélope Clermont - La Revue

« La couronne nord a appuyé le plan final parce qu’on s’y reconnaît beaucoup mieux », exprime le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

Après avoir critiqué le Plan stratégique de développement du transport collectif (PSD) de l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) aux côtés des autres élus de la couronne nord lors de sa première présentation, les maires de Terrebonne et de Mascouche, Marc-André Plante et Guillaume Tremblay, appuient désormais la vision révisée à la suite des consultations publiques que le conseil d’administration de l’ARTM a approuvée le 15 avril.

« La couronne nord a appuyé le plan final parce qu’on s’y reconnaît beaucoup mieux, lance d’emblée le maire de Terrebonne. On sent plus l’équilibre entre les projets des banlieues versus ceux sur l’île de Montréal. On semble reconnaître l’importance d’agir et si on souhaite réduire le nombre de véhicules sur les routes, c’est dans banlieue qu’il y a un potentiel de développement. »

« Plusieurs de nos demandes ont été intégrées au plan », poursuit le maire de Mascouche en citant en exemple l’« étude d’axes structurants de transport collectif est-ouest dans la couronne nord, notamment dans l’axe de l’A-640 », comme on peut le lire dans la liste des interventions prioritaires 2021-2035 du plan. On y souligne également des mesures préférentielles pour autobus sur l’autoroute 25, entre le pont de l’A25 et l’autoroute 640, tout comme sur le boulevard des Seigneurs à Terrebonne.

Qu’en est-il du REM?

Quant au REM, plus d’une fois réclamé sur la couronne nord : « Une étude sérieuse sera faite de façon concrète pour prolonger la ligne du REM et transformer l’actuel Train de l’Est, confirme M. Plante. Nous militions pour que le REM tel qu’il est planifié ne devienne pas une occasion pour les gens de la banlieue de prendre leur véhicule pour aller prendre le REM à Pointe-aux-Trembles. » Ce qui serait un non-sens dans l’optique où l’ARTM veut augmenter à 35 % la part modale du transport collectif des déplacements motorisés, en période de pointe du matin, d’ici 2031. Celle-ci était à 25 % en 2018.

« Les objectifs de l’ARTM font du sens dans la mesure où nous avons accès à tous les modes de transports, comme le REM », renchérit M. Tremblay en pointant le peu de départs qu’offre le Train de l’Est. « Notre combat pour le REM continue. Nous croyons en ce projet pour désengorger nos routes », soutient l’élu qui souhaite maintenant que les sommes pour ces projets suivent.

Approuvé par l’ARTM, le PSD est transmis au gouvernement du Québec pour veiller à ce qu’il corresponde aux orientations gouvernementales en matière d'aménagement du territoire. À l'issue de cet exercice qui se fera au cours des prochains mois, il sera présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) en vue de son approbation finale.

Quel est, selon vous, le plus grand avantage d’avoir un 8e parc industriel à Terrebonne?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média