Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

28 avril 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Quand un médecin sonne l’alarme

4921alarme

©archives - La Revue

Des médecins et un personnel fort sollicités et une direction qui dit faire le maximum pour atténuer les difficultés, voilà le portrait actuel à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur.

Au cours des derniers jours, la Dre Amélie Boisclair, interniste intensiviste œuvrant en zone COVID à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur de Terrebonne, a exprimé ses inquiétudes sur les réseaux sociaux, notamment sur son compte Twitter, concernant la situation qui prévaut à l’établissement depuis quelques semaines.

Des statistiques rendues publiques qui ne correspondent pas à la réalité sur le terrain, un manque de marge de manœuvre et un manque de lits en soins  intensifs : elle livre un cri du cœur empreint de découragement et d’inquiétude.

Pas facile aux soins intensifs

À l’unité des soins intensifs, la direction admet qu’il y a des ajustements à faire, mais ne parle pas de débordements. « Nous ressentons, depuis quelques jours, pas tant une augmentation des hospitalisations, mais surtout un roulement accru aux soins intensifs qui varie d’une journée à l’autre. C’est ce qui est difficile », commente Philippe Éthier, directeur général adjoint du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière. En cela, il donne un peu raison à la Dre Boisclair.

Publicité

Défiler pour continuer

« Les équipes travaillent sans relâche depuis une grosse année. Avec l’arrivée de la COVID, qui s’ajoutait aux cas déjà rencontrés quotidiennement, on a dû s’adapter à un nouveau type de patients. Par la suite, il a fallu un ajustement au quotidien et une surveillance constante de la situation. Il fallait créer une nouvelle capacité en ce qui a trait aux soins intensifs, aménager des espaces pour les patients COVID. Tous les jours, nous ajustons notre capacité à réagir », explique M. Éthier.

Le directeur général adjoint rappelle que la COVID entraîne une réalité qui se modifie dans le temps. Il se dit toutefois heureux que la vaccination aille bon train. « Mais il faut continuer à suivre les règles de la Santé publique, soit la distanciation, le port du masque et éviter les regroupements », dit-il.

Sur Twitter, la Dre Boisclair rappelle : « On répète depuis des semaines que ça ne va pas... il faut ralentir au max la propagation des cas COVID. C’est urgent. Faut être capable d’avoir des lits [en unité de soins intensifs] pour tous! »

Recrutement

La Dre Boisclair juge également qu’« il faut valoriser la profession. Si on a des départs et si on ne peut recruter, c’est toute la population qui est perdante. Ça va prendre des années à rattraper », écrit-elle, toujours sur Twitter. Et il y a l’épuisement du personnel également qui pèse dans la balance. Amélie Boisclair affirme sur le réseau social qu’« il faut ménager les équipes. Elles [n’]ont pas eu de vacances depuis un an. Les conditions de travail sont difficiles. Les arrêts de travail se multiplie[nt] ».

Philippe Éthier admet qu’en cette période de COVID-19, le recrutement est difficile, mais d’un autre côté, il se réjouit de voir que plusieurs personnes ont mis l’épaule à la roue pour s’impliquer dans la vaccination. « Plusieurs sont sortis de leur retraite pour donner un coup de main », révèle M. Éthier, qui tient à remercier et à féliciter le personnel, lequel travaille très fort et est toujours au rendez-vous malgré une extrême fatigue. « La direction est toujours prête à les accompagner, et ce, continuellement », exprime-t-il en conclusion.

Le journal a tenté de joindre la Dre Amélie Boisclair afin d’obtenir des déclarations de vive voix de sa part, mais aucune suite n’a été donnée à nos demandes.

Que pensez-vous du taux de mobilisation des employés de la Ville de Terrebonne?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média