Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

28 avril 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Terrebonne devient Saint George pendant quatre jours

4921saintgeorge

©Stéphane Fortier - La Revue

Le 23 avril, l’équipe de tournage du film Secret Sauce se trouvait au parc Masson, à Terrebonne.

Pendant quatre jours, soit les 21, 22, 23 et 26 avril, la maison de production Incendo, une entreprise montréalaise qui se spécialise dans la production et la distribution internationale d’émissions de télévision, tournait dans le Vieux-Terrebonne.

Dans ce cas-ci, il s’agit d’un film tourné en anglais pour le réseau de télévision Life Style et dont le titre est Secret Sauce. On parle d’une comédie romantique s’adressant aux femmes de 18 à 45 ans. Ce qu’on appelle communément un « film de filles ». Il raconte l’histoire d’une femme de Chicago qui découvre une sauce BBQ révolutionnaire et qui souhaite entrer en contact avec son créateur. Celui-ci, un résident de Saint George, en banlieue de Chicago, ne veut pas la lui vendre, mais la femme, à son contact, découvrira la campagne et tombera amoureuse de lui. Elle se retrouvera dans cette petite ville du Missouri qui, derrière la caméra, est en fait Terrebonne.

Pourquoi Terrebonne?

Certains lieux du Vieux-Terrebonne ont été privilégiés par la production. « Nous avons choisi Terrebonne pour plusieurs raisons, lance Anita Bensabat, responsable du repérage pour la maison de production. L’architecture de Terrebonne ressemble beaucoup à une petite ville typique américaine. Il fallait aussi tourner à proximité d’un bed and breakfast. Le Petit St-André était donc parfait pour cela. Il a beaucoup plu au réalisateur », mentionne Anita, ajoutant que Terrebonne a vraiment été appréciée par les quelque 45 à 50 personnes mobilisées pour le tournage.

« La période pour tourner était idéale également. À cause de la pandémie, il y a beaucoup moins de visiteurs dans le Vieux-Terrebonne. Cela nous a facilité les choses », fait remarquer Anita Bensabat, qui tient à remercier la Ville de Terrebonne et ses résidents de les avoir accueillis chaleureusement. 

Comme l’histoire se déroule aux États-Unis, Le Petit St-André est devenu un bed and breakfast, et La Confrérie s’est transformée en coffee shop. D’autres scènes ont également été tournées au parc Masson. « Nous avions besoin de tourner des scènes extérieures au Petit St-André et des scènes intérieures à La Confrérie », mentionne Lyne Chénier, directrice artistique d’Incendo et responsable du décor pendant le tournage.

Au total, le film nécessite 19 jours de tournage, dont 4 à Terrebonne, et l’histoire se déroule presque toujours dans le village, révèle-t-elle.

Ce n’est qu’un au revoir

Doit-on croire qu’éventuellement, d’autres productions seront tournées en nos frontières? « C’était une première pour nous à Terrebonne, mais ce n’est certainement pas la dernière fois que nous venons ici », croit Lyne Chénier.

Rappelons qu’Incendo produit des films, des téléséries ainsi que des documentaires vendus dans le monde entier. L’entreprise est également responsable de la distribution cinématographique en salles de Paramount Pictures au Québec. Depuis avril 2019, Incendo fait partie du Groupe TVA.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média