Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

05 mai 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Surplus budgétaire de 7,3 M$ à Mascouche

5021surplus

©courtoisie

La Ville de Mascouche a présenté ses états financiers pour l’année 2020, le 3 mai.

Lors de la séance du conseil municipal de la Ville de Mascouche, le 3 mai, les états financiers consolidés pour l’année 2020 ont été présentés par la trésorière Luce Jacques et le maire Guillaume Tremblay.

Aux dires du maire de Mascouche, l’année 2020, malgré la pandémie, en a été une excellente en matière de finances. « Lorsque je repasse à travers tout ce qui a été réalisé en 2020 malgré ce contexte bien particulier, je suis particulièrement fier de constater que bon nombre de nos projets se sont concrétisés, que la Ville a su revoir ses façons de faire pour maintenir un bon service et que nos finances publiques se portent bien », a mentionné Guillaume Tremblay.

On parle donc d’un surplus de 7,3 M$ pour l’année 2020. L’endettement total net à long terme se chiffre à 143 M$, une augmentation de 5,7 M$ par rapport à 2019, alors que la dette totale s’établissait à 137,3 M$.

Afin de soutenir les municipalités face aux imprévus financiers causés par la COVID-19, le gouvernement du Québec a octroyé une aide exceptionnelle à chaque ville. « Pour Mascouche, cette aide représente 4 385 904 $. Pour 2020, ce sont 2,6 M$ qui auront donc été utilisés pour éponger des pertes de revenus et des dépenses découlant de la pandémie, alors que nous prévoyons utiliser 1,8 M$ en 2021 », de préciser le maire, qui s’est dit très heureux de pouvoir, cette année, profiter d’une marge de manœuvre qui permettra à Mascouche d’entreprendre des projets à la hauteur des aspirations des citoyens.   

Pour la sécurité aux abords des écoles

Le conseil municipal a pris la décision d’utiliser une partie des surplus générés en 2020 afin de s’attaquer de front à un enjeu important pour de nombreux Mascouchois qui ont des enfants d’âge scolaire, soit la sécurité aux abords des écoles. Les mesures à implanter peuvent se traduire par l’ajout de panneaux, de lignage et, dans certains cas, de feux de circulation, comme pour l’école du Coteau. Une analyse des besoins sera effectuée pour chacune des écoles.

« Il faut prévoir le financement des mesures qui seront déployées. Ainsi, j’annonce l’affectation d’un montant de 1,6 M$ à la sécurité aux abords des écoles », d’annoncer le maire de Mascouche.

Sentiers de la Presqu’île

Guillaume Tremblay a également donné plus de détails concernant l’acquisition d’une partie des Sentiers de la Presqu’île. Dans le cadre du programme de la Trame verte et bleue du grand Montréal, Mascouche et Repentigny font l’acquisition de 126 hectares, dont 62 attribués à Mascouche. « Il en coûtera 2,1 M$ au total, mais les deux tiers seront assumés par la Communauté métropolitaine de Montréal et l’autre tiers, par Mascouche et Repentigny. De ce tiers, les deux tiers seront payés par Repentigny. Cela ne nous coûtera donc que 250 000 $ pour profiter de magnifiques sentiers pédestres gratuitement », révèle le premier magistrat. Il faut préciser qu’une partie des sentiers se trouve sur le territoire mascouchois.

Quel est, selon vous, le plus grand avantage d’avoir un 8e parc industriel à Terrebonne?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média