Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

07 mai 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Pour que tous les enfants puissent dire « Je m’aime comme je suis »

5121livreperso1

©courtoisie

Marvin posant fièrement avec le livre qu’ont créé sa mère et sa tante, Valérie et Sherline Clitus.

En sortant de l’école, Marvin, un enfant noir âgé de 5 ans, demande : « Maman, est-ce que j’ai une belle couleur de peau? » « Est-ce que quelqu’un t’a dit quelque chose de blessant? » questionne sa mère, le cœur serré. « Non, je veux juste savoir si j’ai une belle couleur de peau », répond-il. Décelant une tristesse dans ses yeux, sa mère le rassure : « Tu as une très belle couleur de peau, Marvin, et pour maman, tu es le plus beau des petits garçons. »

Cette anecdote toute simple illustre pourtant bien l’importance qu’a le regard des autres à un moment ou à un autre de la vie de tout enfant. Elle a inspiré Valérie Clitus, la mère de Marvin, et sa sœur, Sherline, dans la création d’un livre personnalisé d’affirmations positives, Je m’aime comme je suis. « On veut que nos enfants puissent grandir en étant bien dans leur peau et en ayant une bonne estime d’eux-mêmes », dévoilent les deux sœurs de Terrebonne et de l’Épiphanie.

Ce livre de 24 pages est offert en version papier ou numérique à partir du site www.kiddymagic.com. L’enfant est en mesure de façonner un avatar à son image, lequel deviendra le personnage principal de l’œuvre, qu’il ait la peau noire, des yeux bridés, les cheveux roux ou qu’il présente un surplus de poids. « Le livre est personnalisable pour chaque enfant », assure Sherline, développeuse informatique. « On s’est dit que l’outil pourrait être bénéfique pour tous les enfants, poursuit Valérie. Dans la société dans laquelle on vit, le regard des autres est très important. Si tu n’es pas accepté par tel ou tel ami, tu deviens [stigmatisé]. C’est un petit outil qui peut faire une grande différence dans la vie des enfants. » En leur permettant de se reconnaître tels qu’ils sont, avec toutes leurs particularités, et surtout, d’apprécier leur valeur.

Sherline raconte à cet effet qu’au moment de travailler sur le projet, elle venait d’accueillir son premier enfant et cherchait des livres présentant des enfants de couleur. « Je voulais un livre auquel mon enfant pourrait s’identifier. Il y a en a de plus en plus, mais on n’en trouve pas si facilement », a-t-elle constaté.

5121livreperso2

©courtoisie

Valérie et Sherline Clitus se sont donné le mandat d’encourager l’estime de soi des enfants en créant un livre personnalisé d’affirmations positives, « Je m’aime comme je suis ».

Renvoyer une image positive

Au fil des pages, les enfants retrouvent donc des phrases comme « je suis intelligente et je peux réussir de grandes choses » ou « ma couleur de peau, mes cheveux, ma culture font partie de moi; je suis fière de qui je suis et je ne laisse personne me dire que je ne suis pas une belle personne ». « Quand on se répète ces phrases, ça finit par rentrer », croit Sherline, qui aurait adoré posséder un tel livre dans sa jeunesse. « J’étais très, très renfermée et je me rappelle que je me disais beaucoup de phrases négatives dans ma tête et que je ne me trouvais pas très belle, même si ma mère me disait des phrases positives », confie-t-elle. Elle observe avec bonheur que le livre donne lieu à des discussions avec les enfants sur la vision qu’ils ont d’eux-mêmes.

Les deux sœurs se sont inspirées de leur vie, de même que de l’expérience professionnelle de Valérie, qui est travailleuse sociale, dans le choix des phrases à insérer dans le livre. Elles ont maintenant en tête de développer d’autres livres touchant différents aspects du développement des enfants. La tolérance aux autres et l’intimidation seront au cœur d’un prochain ouvrage. « Ce sont quatre enfants qui racontent leur histoire en s’adressant directement au lecteur et en présentant différents points de vue sur l’intimidation », introduit Sherline.

Le tout, toujours dans l’optique d’alimenter l’estime de soi des enfants. Il faut croire que cela fonctionne : « Marvin lit son livre tous les soirs, relate Valérie, et il est très fier de sa couleur de peau. »

Que pensez-vous de l’intention du maire Marc-André Plante de tenir trois débats avec le potentiel candidat Mathieu Traversy?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

7 mai 2021

Angèle Cloutier

WOW! Belle initiative, je suis tellement heureuse de savoir que tous les enfants vont pouvoir lire ce merveilleux livre, encore Bravo les filles!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média