Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

12 mai 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Le dévouement est naturel chez Ginette Roberge

Spécial Hommage à nos aînés

5121ginetteroberge

©Stéphane Fortier

Ginette Roberge, une personne dévouée pour qui aider les autres est naturel.

Depuis 2016, Ginette Roberge habite la résidence pour aînés Chartwell Le Teasdale, pour personnes autonomes et semi-autonomes, dans le secteur Lachenaie de Terrebonne, et depuis son arrivée, elle s’est donné pour mission d’aider son prochain.

Au départ, elle accueillait les visiteurs et les nouveaux résidents. « C’est comme une maison. C’est important d’accueillir les gens, de faire en sorte qu’ils se sentent bien, qu’ils se sentent importants. J’étais là lorsqu’ils arrivaient et aussi lorsqu’ils partaient. Présente au début et à la fin », relate Mme Roberge.

S’impliquer, se dévouer pour les autres est naturel pour la résidente. « Cela fait partie de moi. Maintenant, je donne du temps à l’unité des soins de vie. Je me dis qu’un jour, je me retrouverai peut-être dans cette unité et là, j’aurai besoin de distraction, de réconfort, j’aurai besoin que l’on me consacre du temps, et c’est ce que nous leur donnons », explique-t-elle. Les résidents de cette unité sont des gens à mobilité réduite ou qui ont des problèmes cognitifs. Ils sont 32 au total. « Ces gens ont besoin de se distraire par la musique, le jeu, le dessin. Nous leur apportons des collations, parfois de petits cadeaux, tout cela dans un bel emballage », nous dit cette bénévole au grand cœur qui s’occupe particulièrement des anniversaires de chacun.    

Un travail d’équipe

Ginette Roberge, âgée de 73 ans, n’est pas seule à apporter aide et réconfort à ces résidents. « Je suis entourée d’Aline, de Rose, de Rose-Marie et de Germaine (celle qui fait du si bon sucre à la crème). Le travail d’équipe est important », affirme celle qui, lorsqu’elle travaillait dans une école, s’occupait du club social.

On compte 564 chambres au Chartwell Le Teasdale. « Mais je ne me vois pas m’occuper de tout ce monde. Un petit groupe de 32 est parfait pour moi. C’est plus intime, plus personnel comme approche. Ces personnes nous apportent beaucoup et cette implication me permet de rencontrer des gens formidables, âgés en moyenne de 85 à 90 ans », mentionne Ginette Roberge. S’occuper des autres demeure également, pour elle, une façon de s’occuper d’elle-même.   

Que pensez-vous de l’intention du maire Marc-André Plante de tenir trois débats avec le potentiel candidat Mathieu Traversy?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média