Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

12 mai 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Terrebonne acquiert des terrains pour 26,6 M$

PARC INDUSTRIEL DE LACHENAIE-EST

industriel

©courtoisie

Avec ce huitième parc industriel, Terrebonne souhaite accueillir quelque 35 entreprises et permettre la création de 3 000 emplois « à valeur ajoutée et comportant une bonne rémunération », note le maire Marc-André Plante.

Dans les plans de la Ville de Terrebonne depuis plusieurs années, le parc industriel prévu dans le secteur Lachenaie-Est vient de franchir une étape importante. Un investissement total de 26 628 133 $ a été autorisé par le conseil municipal, lundi soir, pour l’acquisition de terrains.

Dans un premier temps, la Ville prendra possession de 7 672 734 pieds carrés au coût de 9 703 899 $ auprès d’un particulier, pour ensuite faire de même auprès du Complexe Enviro Connexions Ltée (CEC), de qui elle acquerra 9 813 284 pieds carrés pour la somme de 16 924 234 $.

Ces transactions sont accompagnées d’une « période de vérification diligente de 120 jours », laquelle permettra à la Ville d’effectuer des tests et des analyses afin de s’assurer de la conformité des lots. Un aspect ayant rassuré le conseiller municipal Marc-André Michaud, qui avait émis des inquiétudes face à la possibilité que Terrebonne se retrouve avec des terrains contaminés.

3 000 emplois attendus

À terme, le projet donnera naissance au huitième parc industriel sur le territoire de Terrebonne, aux abords des installations du CEC. « On a bon espoir de pouvoir accueillir une moyenne de 35 entreprises et de créer 3 000 emplois », précise le maire de Terrebonne, Marc-André Plante. Ce dernier spécifie que ce futur site permettra également la requalification du parc industriel Léveillé, où le flot de camionnage irrite plusieurs citoyens. Une nouvelle qui risque donc de les réjouir, selon lui.

Pour la suite des choses, « quelques petits terrains » restent à être acquis par la Ville, dont un lot qui servira de chemin d’accès au quartier industriel. « On ne voulait pas l’acheter en premier et négocier le reste ensuite », expose M. Plante, qui précise par la même occasion que le CEC a conservé une partie de ses terrains, zonés industriels, pour effectuer la revalorisation de matières.

Projets de serres envisagés

Des annonces seront faites ultérieurement quant au secteur d’activités qui sera privilégié par la Ville à l’intérieur de ce 8e parc industriel, mais on sait déjà que 50 % des terrains sont zonés industriels et que l’autre moitié est agricole. « On le voulait ainsi dans un objectif que cela serve de tremplin pour, notamment, des projets de serres », dévoile le premier magistrat en soulignant le positionnement stratégique de Terrebonne dans ce domaine, entre autres avec la présence de Sobeys et celle, à venir, de Metro. « La Ville travaille avec d’autres promoteurs pour accueillir des serres dans le secteur La Plaine », ajoute-t-il.

« Avec ce huitième parc, nous poursuivons notre ambition de devenir un pôle économique régional majeur sachant favoriser les synergies locales », conclut M. Plante.

Que pensez-vous de l’intention du maire Marc-André Plante de tenir trois débats avec le potentiel candidat Mathieu Traversy?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média