Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

12 mai 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Terrebonne se réjouit des annonces en matière de violence conjugale et de féminicides

5121violence

L’aide gouvernementale permettra de diminuer le nombre, malheureusement trop élevé, de victimes de violence conjugale et de féminicides.

La Ville de Terrebonne et son service de police accueillent favorablement les annonces de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, alors que 71 M$ seront consacrés à mieux lutter contre la violence conjugale et les féminicides, ainsi qu’à accroître la surveillance des contrevenants.

Cette annonce vient soutenir le projet de suivi auprès des victimes de violence conjugale et sexuelle que le Service de police de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion a déjà mis en place. Le projet sera ainsi bonifié par l’affectation de deux ressources à temps plein à la gestion des dossiers de violence conjugale. « Je suis particulièrement fier que le travail des agents de notre service de police soit reconnu. Ce sont de telles initiatives qui permettront de diminuer le nombre, malheureusement trop élevé, de victimes de violence conjugale et de féminicides », a fait savoir le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

Projet innovateur

Depuis 2018, deux agentes de la Section de la surveillance du territoire analysent tous les dossiers des victimes de violence conjugale ou sexuelle. Dans les jours suivant la première intervention policière, ces agentes réalisent un suivi auprès des victimes en communiquant avec elles, en leur donnant des informations supplémentaires, notamment sur les ressources susceptibles de répondre à leurs besoins, et en leur expliquant les dispositions législatives.

L’annonce du gouvernement permettra donc de bonifier le projet déjà en place par l’ajout de deux ressources supplémentaires à temps plein, exclusivement dédiées à l’accompagnement des victimes, à la coordination des actions de terrain pour la surveillance des prévenus soumis à des conditions à respecter, à la concertation entre les différents partenaires impliqués dans le processus, et au maintien des connaissances et des compétences des agents par de la formation continue.

« Je suis très fier de l’évolution de ce projet qui a été créé et implanté par nos patrouilleurs. Cela montre bien leur engagement de toujours vouloir en faire plus afin de mieux servir notre population. Il est certain que cette équipe spécialisée est un atout majeur pour le soutien aux victimes », a mentionné le directeur du Service de police, Marc Brisson. L’organisation et la mise en place de l’équipe spécialisée seront complétées dans les semaines à venir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média