Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

14 mai 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

De l’argent pour relancer l’économie et le tourisme

0121relance1

©courtoisie

Le préfet de la MRC des Moulins et maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, ainsi que le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, ont présenté un programme de subventions pour la relance économique, le 11 mai.

Afin de relancer l’économie et le tourisme dans Les Moulins, de repartir la machine en matière de fréquentation des commerces et des lieux touristiques, la MRC annonce la création du Programme pour la relance commerciale et touristique 2021-2022 avec une enveloppe de 200 000 $.   

Ce programme prendra la forme de subventions disponibles pour les organisateurs d’événements de la MRC Les Moulins. « Nous avons été durement touchés par la pandémie, sur le plan tant des affaires que du tourisme », a rappelé Guillaume Tremblay, préfet de la MRC et maire de Mascouche. Il a pris la peine de préciser que ce programme ne remplace pas le fonds d’aide au développement touristique.

Précédemment, tant à Terrebonne qu’à Mascouche, un programme pour soutenir les restaurateurs avait déjà été mis sur pied. « Nous sommes parfaitement conscients des besoins des entreprises », a ajouté M. Tremblay.

Optimiste

De son côté, le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, s’est dit optimiste quant à l’avenir, et ce, à court terme. « On se rapproche de la zone orange et je suis convaincu que très bientôt, la population sera heureuse de redécouvrir nos différents attraits et événements avec leurs proches », a-t-il d’abord assuré.

Les projets soutenus devront comporter l’une ou l’autre des caractéristiques énumérées par la MRC. Par exemple, ils montreront des partenariats avec les commerces touristiques, dans l’objectif de leur créer de l’achalandage. Ils devront sinon stimuler l’achalandage par des résidents, mais aussi par des visiteurs provenant de l’extérieur de la MRC, susciter la rétention des visiteurs dans la MRC, et possiblement augmenter les nuitées. Ils pourraient également avoir des retombées qui, en plus des pôles touristiques de la MRC (Vieux-Terrebonne et noyau villageois de Mascouche), rayonneraient sur plusieurs établissements se situant à l’extérieur des zones touristiques. Les projets soutenus pourront également permettre d’atténuer les écarts de saisonnalité (par une offre n’ayant pas uniquement des répercussions en saison estivale), de même qu’augmenter le niveau de qualité de l’offre touristique, la complémentarité et la pérennité des produits, des services et des équipements/infrastructures.

Les secteurs admissibles sont les événements sportifs ou non, festivals, congrès, attraits, commerces, restaurants et lieux d’hébergement. « L’aide financière sera d’un maximum de 10 000 $ pour les événements existants et les nouveaux attraits, ou de 5 000 $ pour les nouveaux événements et les attraits existants. Elle sera versée sous forme de contribution non remboursable, puisqu’il s’agit d’une subvention », fait remarquer Marc-André Plante.

Plus de détails sur les modalités du programme seront fournis lors de l’appel de projets qui sera lancé dès que les conditions sanitaires le permettront.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média