Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

21 mai 2021

Un ultime cri du cœur des professionnels de la santé

GRÈVE IMMINENTE

0221apts

L’APTS représente du personnel œuvrant en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale, et de soutien clinique et de prévention.

Les 60 000 membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) prévoient une grève de quatre jours, les 7, 8, 21 et 22 juin, à moins que le gouvernement ne réponde favorablement à leurs revendications pour convenir d’une entente satisfaisante.

Dans Lanaudière, la situation touche les travailleurs de l’APTS du Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière, du CHSLD de la Côte Boisée et des Laboratoires Lanaudière. Des gens qui œuvrent en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale, et de soutien clinique et de prévention.

« Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous annonçons ces quatre journées de grève générale, mais nous sommes obligés d’y recourir pour faire entendre raison au gouvernement Legault, qui s’entête à ignorer les problèmes vécus par le personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux. Ce n’est pas seulement pour obtenir des conditions de travail décentes et la reconnaissance de l’expertise de nos membres que nous faisons cette grève, c’est aussi pour défendre des services publics de qualité pour l’ensemble de la population de Lanaudière. Notre patience a elle aussi atteint ses limites. Le premier ministre Legault et la présidente du Conseil du trésor sont responsables de cette détérioration du climat de travail dans les établissements », ont déclaré par voie de communiqué Kevin Newbury, président de l’exécutif local de l’APTS Lanaudière, Gabrielle Lessard, présidente du CHSLD de la Côte Boisée, et Martin Lavigne, président de l’exécutif des Laboratoires Lanaudière.

L’APTS maintient qu’il faut régler le « problème de la surcharge de travail » et favoriser l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre. « Cela passe nécessairement par l’amélioration du salaire et des conditions de travail de nos membres », concluent les présidences régionales.

Avez-vous inscrit le Marché Desjardins Moulinois à votre agenda?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média