Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

22 mai 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Terrebonne se dote d’une politique sur les données ouvertes

0221donnees

©courtoisie

Le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, et le conseiller municipal Jacques Demers ont présenté la politique sur les données ouvertes.

Comme l’ont déjà fait quelques municipalités au Québec, la Ville de Terrebonne vient de se doter d’une politique sur les données ouvertes. 

En clair, cela signifie que Terrebonne rendra publiques les informations sur divers sujets touchant la ville sur le portail Données Québec mis en place par le gouvernement du Québec.

Pour mener à bien ses opérations, la Ville de Terrebonne doit colliger un nombre important d’informations. « Cela correspond tout à fait à notre principe de transparence et nous suivons ainsi la tendance de la ville intelligente et du gouvernement ouvert, note Marc-André Plante, maire de Terrebonne. Cela favorisera l’accès à l’information pour les citoyens et aussi les chercheurs, les communautés de développeurs et les entreprises qui ont besoin de certaines données que nous possédons et qui peuvent leur être utiles ».

Toutes les données ne seront pas disponibles du jour au lendemain, précise le maire. L’adoption de cette politique est un premier pas. Son objectif est de définir les règles de gouvernance entourant la diffusion des informations collectées par la Ville. Les jeux de données seront disponibles progressivement. On peut penser à des données comme les résultats de l’auscultation de la chaussée ou encore l’état de l’inventaire des arbres se trouvant sur le domaine public. « Les possibilités sont nombreuses », mentionne le premier citoyen de Terrebonne.   

« Il est aussi important de préciser que les jeux des données ouvertes sont des données brutes qui n’ont pas été organisées pour en faciliter la lecture. Dans certains cas, un traitement est nécessaire pour en faire l’interprétation », explique le conseiller municipal Jacques Demers, président de la Commission de la transformation organisationnelle.

Rendre publiques ces données pourrait présenter de nombreux avantages en matière d’innovation, de vie démocratique, de développement économique, culturel, social et technologique. Le maire de Terrebonne souhaite d’ailleurs que toutes les municipalités se dotent d’une telle politique qui bonifie la qualité et la pertinence des services rendus aux citoyens. Notons que toutes les données disponibles seront anonymisées.

La Politique sur les données ouvertes peut être consultée sur le site Web de la Ville.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média