Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits & méfaits

Retour

27 mai 2021

Stupéfiants : trois arrestations et quatre perquisitions

0321stupefiants

Des accusations en lien avec la production et la possession de cannabis en vue d’en faire la vente et la distribution sur le marché illicite seront soumises au DPCP.

Les enquêteurs de l’équipe des crimes initiés et les policiers du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion ont procédé, le 13 mai, à trois arrestations et à quatre perquisitions en matière de stupéfiants.

L’enquête avait débuté au mois de mars 2021, à la suite d’informations reçues mentionnant que malgré le fait que Santé Canada ait délivré un permis pour le lieu visé, le cannabis produit était destiné au marché noir, explique dans un communiqué de presse la police, qui dit avoir ensuite utilisé plusieurs techniques d’enquête pour confirmer ces informations.

Munie des autorisations judiciaires requises, elle a pu effectuer des perquisitions sur le boulevard des Entreprises et la rue de Parenchère, à Terrebonne, ainsi que sur le chemin Sainte-Marie et la rue Wood, à Mascouche. Sur les lieux de la première perquisition, un homme de 37 ans a été arrêté. Les deux autres arrestations, des hommes âgés de 43 et de 36 ans, sont survenues plus tard dans la journée.

Au terme des perquisitions, les policiers ont saisi près de 630 plants de cannabis; plus de 22 kilogrammes de cannabis, dont 17 kilogrammes prêts pour la revente; plusieurs milliers de dollars d’équipements de production; et 3 permis de production émis par Santé Canada, considérés non valides étant donné le non-respect des conditions de production.

Des craintes confirmées

À la suite des interrogatoires, les trois prévenus ont été libérés par voie de sommation. Des accusations en lien avec la production et la possession de cannabis en vue d’en faire la vente et la distribution sur le marché illicite seront soumises au Directeur des poursuites criminelles et pénales au palais de justice de Laval, annonce-t-on.

« Ces perquisitions [confirment] les craintes soulevées à l’effet que certains permis émis par Santé Canada autorisant la culture personnelle de cannabis à des fins médicales servent plutôt au crime organisé », mentionne le directeur adjoint du service de police, Éric Hallé.

La police de Terrebonne rappelle que ces opérations sont réalisées dans le cadre d’ACCÈS CANNABIS, mis en place par le gouvernement du Québec et coordonné par le ministère de la Sécurité publique. Le but étant d’intensifier la répression des réseaux d’approvisionnement du cannabis illicite afin d’en diminuer l’accessibilité sur le marché québécois, particulièrement chez les jeunes. (PC)

Que pensez-vous de l’intention du maire Marc-André Plante de tenir trois débats avec le potentiel candidat Mathieu Traversy?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média