Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

01 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

L’as de la photo aérienne est honoré par Mascouche

0321cossette

©Stéphane Fortier

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a accompagné les membres de la famille de Jean-Marie Cossette lors du dévoilement du nom du boisé qui portera désormais son nom. On y remarquait Michelle Bourassa, conjointe de Jean-Daniel Cossette, Louisette Grimard, veuve de Jean-Marie Cossette, Jean-Daniel Cossette, son fils, Claudelle et Antoine Cossette, les petits-enfants du photographe honoré, et le conseiller municipal Eugène Jolicieur.

Jean-Marie Cossette, pionnier de la photographie aérienne et fondateur de Point du Jour Aviation en 1974, vient de se voir attribuer un bel honneur par la Ville de Mascouche le 31 mai.

En effet, un boisé, situé sur le territoire du CentrOparc, portera désormais son nom, soit Boisé Jean-Marie Cossette. En présence de son fils Jean-Daniel Cossette, de la conjointe et des enfants de ce dernier, de même que de la femme de Jean-Marie Cossette, le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, lui a rendu hommage sur place, devant ce vaste espace vert. « M. Cossette a été un grand Mascouchois et chaque fois que nous passerons devant ce boisé, nous aurons une petite pensée pour lui, a d’abord mentionné le premier magistrat. Nous voulions un grand parc industriel, il est vrai, mais en gardant une large partie en espaces verts. Plus tard, une plaque commémorative sera installée pour officialiser l’honneur que nous rendons à Jean-Marie Cossette aujourd’hui. »

Honorée

La famille de Jean-Marie Cossette était fort honorée du geste de la Ville de Mascouche. « Nous sommes très touchés et reconnaissants de cet honneur. Mon père, même s’il ne courait pas après les honneurs, aurait certainement été flatté qu’une partie de ce territoire porte son nom, lui qui a commencé sa carrière dans l’industrie forestière », de rappeler son fils Jean-Daniel Cossette. Ce dernier a indiqué fièrement que son père, qui a débuté dans la photo aérienne en 1949, a légué le plus important fonds d’images aériennes aux Archives nationales du Québec. « Cela totalise pas moins de deux millions de photographies, ce qui représente 20 % des photos du genre aux Archives nationales », précise M. Cossette. D’ailleurs, sa collection de photos a été reconnue en 2001 par la Commission canadienne d’examen des exportations et des biens culturels du Canada comme étant un fonds d’intérêt exceptionnel et d’importance nationale. Jean-Marie Cossette a aussi fait de la photo aérienne ailleurs en Amérique et même en Afrique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média