Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 juin 2021

Michel Boudrias veut faire avancer le dossier de l’ancien champ de tir Saint-Maurice

boudrias

©capture d’écran – Facebook de Michel Boudrias

Le député de Terrebonne à la Chambre des communes, Michel Boudrias, au champ de tir Saint-Maurice.

Michel Boudrias, député de Terrebonne, annonce son intention de travailler avec les parties concernées pour planifier l’aménagement des terrains de l’ancien champ de tir Saint-Maurice afin de pouvoir y accueillir le grand public.

« Il s’agit d’un véritable joyau environnemental de plus de 650 hectares, au coeur de la ville. Ça serait une bonne chose pour Terrebonne que les citoyens puissent y avoir accès », explique le député au sujet des lieux.

Un peu d’histoire

Le champ de tir St-Maurice faisait partie du plan Bouchard durant la Seconde Guerre mondiale. On y testait des obus fabriqués dans les usines de Blainville et Le Gardeur. Par la suite, il a servi de site de destruction de munitions et de lieu d’entraînement. Le terrain, toujours administré par la Défense nationale, n’est plus utilisé depuis plusieurs décennies et demeure interdit d’accès au public.

Un joyau environnemental

Sur la superficie de 650 hectares, 360 sont des terres humides, ce qui en fait un important bassin de rétention des eaux de surface, en plus d’assurer une biodiversité parmi les plus riches de la couronne nord. On y retrouve plus d’une vingtaine d’espèces fauniques et floristiques à statut particulier. « Le ministère de la Défense a l’obligation par la loi de préserver ces terrains. Il est impensable, par exemple, d’imaginer un quelconque développement industriel ou résidentiel sur ces terres », poursuit le député.

Dû à sa nature fragile et à son passé explosif, le champ de tir est pour le moment fermé au public. « On peut encore y trouver des obus non explosés. Il y a un travail de décontamination qui a déjà été entamé et qui doit se poursuivre. Mais on peut facilement s’imaginer un parcours balisé et sécurisé, qui permettrait au public d’en profiter », juge le député. Il compte réunir les différents acteurs municipaux, provinciaux et fédéraux afin de mettre sur table un plan pour permettre l’aménagement d’un site récréotouristique dans le champ de tir. « Ça fait partie de mes engagements depuis le premier jour où j’ai été élu. Je suis convaincu qu’on peut permettre un accès à ce joyau aux citoyens, dans une optique d’interprétation et de mémoire en lien avec son histoire », conclut Michel Boudrias.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média