Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

02 juin 2021

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

337 et 28 %

LIBRE OPINION

Gilles Bordonado

Gilles Bordonado, éditeur de La Revue

La chronique de cette semaine parle de chiffres…

Route 337

L’élargissement de la 337 vers La Plaine se concrétise enfin. Cette route provinciale, qui accueille 35 000 véhicules quotidiennement (données 2019), a fait l’objet de bien des annonces depuis 30 ans. Si cette artère achalandée a subi différents travaux portant sa largeur à quatre voies sur la majeure partie de son passage dans la MRC Les Moulins, quelques centaines de mètres manquent toujours à l’appel, ce qui occasionne de longs bouchons de circulation matin et soir. Les Plainois ont bien raison d’être exaspérés et l’annonce du lancement réel des travaux sera accueillie avec joie, enthousiasme et peut-être scepticisme par plusieurs automobilistes. Mais il semble que cette fois soit la bonne.

Le travail des députés locaux, je pense ici en particulier à Lucie Lecours, mais aussi à Mathieu Lemay, qui a représenté La Plaine par le passé, a porté ses fruits auprès de leur collègue Bonnardel aux Transports. Ne nions pas également l’apport de l’administration du maire Plante, qui n’a eu de cesse de faire pression. Les ex-députés et ex-administrateurs municipaux qui sont passés au cours des ans seront tentés de prendre un certain crédit, mais je leur dirais que malgré leur passage, ça n’avait jamais débloqué avant aujourd’hui…

Seule ombre au tableau, les travaux ne débuteront qu’à l’automne 2022. Mais on peut espérer qu’il ne s’agira pas de fausses joies, car la planification est bien entamée. Enfin.

28 %

Si le maire Plante et son équipe peuvent se targuer de cette annonce, le sondage rendu public par l’Intersyndical, groupe rassemblant tous les syndicats des employés de la Ville de Terrebonne, jette un nouveau pavé dans la campagne électorale de l’Alliance démocratique Terrebonne (ADT).

Mené dans les règles de l’art, ce sondage montre que le chef Marc-André Plante tire de l’arrière par 28 % contre le chef attendu du Mouvement Terrebonne, l’ex-député Mathieu Traversy. Et tout ça sans que ce dernier n’ait encore annoncé sa candidature. Son capital de sympathie semble immense. Avec 42 % d’appui, il ne serait qu’à 8 % d’une majorité.

La côte à monter est colossale pour le maire sortant, qui, malgré un certain nombre de bonnes nouvelles, est empêtré dans les retombées de l’exclusion du conseiller Réal Leclerc de ses rangs et une campagne négative menée tambour battant par la Fraternité des policiers et les employés de la Ville de Terrebonne qui sont un conflit ouvert avec son administration. Craignant comme la peste une réélection de cette équipe, ils mènent une guerre totale contre l’administration Plante-Marcoux-ADT. Tous les moyens sont bons pour arriver à leur fin et trouver un interlocuteur plus attentif à leurs représentations. Et leur choix est fait : Mathieu Traversy et le Mouvement Terrebonne.

Ce sondage, c’est encore de la m… dans la fan pour l’administration en place, comme je l’ai déjà écrit dans deux précédentes chroniques. Et il semble que ce ne soit pas fini…

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média