Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

02 juin 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Si Terrebonne votait, Traversy gagnerait

une

©Photo de Mathieu Traversy : Simon-Olivier Lauzière

Même s'il n'est pas officiellement dans la course à la mairie, Mathieu Traversy (à droite) gagnerait contre Marc-André Plante (à gauche) si des élections devaient se tenir aujourd'hui.

Si des élections municipales avaient lieu présentement, les Terrebonniens voteraient à 42 % pour Mathieu Traversy, qui n’a annoncé aucune candidature officielle, contre 14 % pour Marc-André Plante, actuel maire de la municipalité. C’est ce que dévoile un sondage Léger commandé par l’Intersyndical de Terrebonne.

Ce sondage téléphonique a été réalisé du 6 au 18 mai dernier auprès de 300 résidents de Terrebonne âgés de 18 ans ou plus, pouvant s’exprimer en français ou en anglais. Selon Léger, la marge d’erreur maximale pour un échantillon probabiliste de 300 répondants est de ±5,7 %, et ce, 19 fois sur 20.

Pour Éric Normandeau, stratège-conseil de la firme Léger, les résultats représentent, en matière d’élections municipales, une avance majeure pour l’ancien député de Terrebonne qui agit en tant que consultant politique auprès du parti de l’opposition le Mouvement Terrebonne depuis septembre 2020. « L'écart de 28 % dans les intentions de vote en faveur de Mathieu Traversy est carrément énorme, déclare M. Normandeau. Si des élections municipales avaient eu lieu aujourd’hui à Terrebonne, M. Traversy recueillerait trois fois plus de votes que le maire sortant, Marc-André Plante. C'est vraiment considérable et révélateur, d'autant plus que M. Traversy n'a même pas encore officiellement annoncé sa candidature à la mairie et que le maire Plante a l'avantage de pouvoir bénéficier de toute la couverture médiatique en lien avec sa fonction. »

Un aspect que ne manque pas de commenter l’Intersyndical dans le communiqué dévoilant les résultats. « Pendant que Plante continue de se bomber le torse avec ses diverses annonces au cours des dernières semaines, pour redorer son image, les résidents de Terrebonne ne sont pas en mesure de lui accorder un vote de confiance », peut-on lire.

0321sondageleger1web

Grande part d’indécis ou de refus

Pour revenir au sondage, à la question portant sur les intentions de vote, on fait état de 41 % d’indécis ou de refus de répondre. Une donnée qui ne surprend pas le stratège-conseil. « Au niveau municipal, le taux de participation tourne souvent autour de 50 %, quand ce n'est pas moins. En ce sens, les indécis font souvent partie de ceux qui ne se rendent pas voter aux élections municipales, analyse-t-il. Il n'y a donc pas lieu ici de faire la répartition des indécis. Mais cela ne diminue en rien les résultats obtenus par M. Traversy, bien au contraire. »

Autre question adressée aux répondants : « Quand vous pensez aux élections municipales qui auront lieu en novembre prochain, souhaitez-vous continuer avec l’équipe en place ou souhaitez-vous un changement d’équipe? » À cela, 41 % des citoyens souhaitent changer d’équipe alors que 24 % disent vouloir continuer avec celle en place, et 35 % ne répondent pas.

Contradictoire avec le « terrain »

De son côté, le maire Marc-André Plante considère que les résultats du sondage commandé par l’Intersyndical, dont une grande partie des membres sont en négociations pour une nouvelle convention collective, rappelle-t-il, ne correspondent pas « au son de cloche » que son équipe a obtenu aux quelque 1 000 portes où elle a cogné récemment. Il préfère plutôt se concentrer sur le nombre de répondants se disant satisfaits des élus en place, soit 184 sur 300.

Parmi ces répondants, les intentions de vote sont de 27 % pour M. Traversy, de 20 % pour M. Plante et de 52 % d’indécis ou de refus. Quant à leur volonté de changement, 38 % resteraient avec l’actuelle équipe, 21 % changeraient et 41 % s’abstiennent de répondre.

Relativement aux indécis ou aux refus de répondre, le premier magistrat entend obtenir leur appui d’ici novembre.

« Un manque de respect »

Prenant acte des résultats du sondage, M. Plante juge enfin qu’il est ardu pour les citoyens de répondre sur la base d’une hypothétique candidature de la part de Mathieu Traversy, qui ne s’est exprimé sur aucun enjeu encore et qui n’a donc pas été « confronté à [ses] propres contradictions », dit-il. « [Il] fait tout pour ne pas annoncer sa candidature. C’est un manque de respect pour les électeurs. Moi, je l’ai fait clairement en 2016, en toute transparence, et j’ai toujours mis l’énergie et le temps pour répondre aux questions et prendre position », évoque-t-il, tout en se disant « heureux que [M. Traversy] s’intéresse à la mairie ». « C’est rassurant qu’on ait une démocratie aussi vivante. Depuis 20 ans, on n’a pas toujours été choyé en campagnes chaudement disputées. Mais les gens ne doivent pas sous-estimer notre équipe », complète M. Plante.

Son opposant dans ce sondage, Mathieu Traversy, n’a pas voulu réagir aux résultats présentés, tandis que le Mouvement Terrebonne s’est contenté de répondre par écrit : « On ne commente pas les sondages… mais comme tout le monde, évidemment, on les regarde. »

Notons que La Revue n’a pu obtenir l’entièreté du sondage réalisé par Léger, l’Intersyndical de Terrebonne souhaitant en diffuser d’autres portions ultérieurement.

0321sondageleger2web

Avez-vous inscrit le Marché Desjardins Moulinois à votre agenda?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média