Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

02 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Une aide financière pour sécuriser les équipements

PRODUCTION D'EAU POTABLE

0321inondations

©archives - Mélanie Savage - La Revue

Une rupture de production de l'eau potable pourrait survenir en raison d'inondations. Les travaux prévus sécuriseront certains équipements de l'usine d'eau potable.

Les villes de Terrebonne et de Mascouche se sont vu accorder une aide financière de 796 625 $ du gouvernement du Québec afin d'effectuer des travaux pour sécuriser la production d'eau potable de l'usine gérée par la Régie d'aqueduc intermunicipale des Moulins (RAIM). 

Tant Terrebonne que Mascouche se sont engagées à verser un montant conjoint de 766 932 $, pour un investissement total de 1,5 M$.

Des études ont démontré qu’une rupture de production de l'eau potable pourrait survenir en raison d'inondations. Les travaux prévus sécuriseront certains équipements de l'usine d'eau potable.

Les décideurs satisfaits

« Les travaux visés par cette entente vont servir autant nos citoyens, nos commerçants que nos propriétaires d'entreprises. Il faut prioriser les investissements dans la prévention des sinistres, et ce, afin de minimiser les risques auxquels sont exposées nos communautés », de mentionner Pierre Fitzgibbon, député de Terrebonne et ministre de l'Économie et de l'Innovation.

De son côté, le député de Masson, Mathieu Lemay, croit que grâce à cette entente, des services de qualité comme la gestion de l'eau potable seront maintenus, et ce, malgré d'éventuelles inondations.

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, juge aussi que ce soutien financier contribuera à sécuriser l'approvisionnement d'eau potable sur le territoire de la MRC Les Moulins lors d'inondations. « L'adaptation des équipements de la RAIM contribuera à rendre notre communauté plus résiliente aux changements climatiques et aux conditions météorologiques extrêmes », affirme-t-il.

« Les crues dites exceptionnelles, comme celles que nous avons connues en 2017 et en 2019, se feront malheureusement plus fréquentes en raison des changements climatiques. Avec cette aide, le maintien de la production d'eau potable ne représentera plus un enjeu lors de ces événements », mentionne de son côté le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

Les travaux seront réalisés d'ici le 21 février 2022.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média