Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

03 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Une marche spéciale pour Marcel Fréchette au Jardin Moore

0421alzheimer

©courtoisie

Au premier plan, Marcel Féchette et sa femme, Solange, accompagnés d’une de leurs filles, Ginette, puis toute la famille, lors de la Marche pour l’Alzheimer au Jardin Moore.

Avec la complicité du Jardin Moore de Mascouche, la famille de Marcel Fréchette, paysagiste réputé dans la région et même ailleurs, lui a réservé une belle surprise le 31 mai. 

Il faut rappeler que le 31 mai avait lieu, à travers le Québec, la marche pour sensibiliser la population à la maladie d'Alzheimer et aux autres troubles neurocognitifs. Comme Marcel Fréchette est lui-même atteint de cette maladie, sa famille, avec en tête sa conjointe, Solange, a pensé prendre part à la marche dans un univers familier à Marcel Fréchette, soit le Jardin Moore. « Nous voulions participer à la marche, mais de façon originale. Nous avons fait la demande au Jardin Moore, mais le problème, c’est qu’il n’ouvre habituellement ses portes qu'à la fin du mois de juin. Cependant, ils ont trouvé notre demande très touchante et c'est sans hésitation, juste pour nous, qu’ils ont permis à un ancien paysagiste de la région à la retraite, âgé de 83 ans, de même qu’à sa femme, Solange, à ses enfants, Ginette, Isabelle et moi, et aussi à de petits et arrière-petits-enfants, de participer à la marche en toute intimité », relate Nancy Fréchette avec bonheur.

Tout au long du parcours, qui a duré environ 1 heure et 15 minutes, Marcel Fréchette, en plus de les décrire, se souvenait des noms des différents arbustes, plantes et fleurs avec lesquels il a travaillé au quotidien.

Un précurseur dans la région

Marcel Fréchette était encore plus connu que Barabbas dans la Passion à Terrebonne et à Mascouche. « Mon père a été le premier paysagiste à s'établir dans la région de Terrebonne dans les années 1960 et a exploité son commerce avec succès jusqu'à la vente de son entreprise il y a déjà plus de dix ans. C'est certain que les résidents de Terrebonne se rappellent l'entreprise Paysagiste des Mille-Îles, dont mon père était président », relate Mme Fréchette.

« Il a réalisé, au courant de sa carrière, plusieurs aménagements paysagers à travers le Québec, d’autres auprès de plusieurs entrepreneurs et celui de quelques personnalités connues, plus particulièrement celui des résidences de  l'ex-joueur des Canadiens de Montréal Mario Tremblay », décrit-elle.

Touchante rencontre

Pour Marie-Claude Vincent, coordonnatrice du Jardin Moore, le fait d’accorder cette faveur à la famille Fréchette allait de soi. « Leur demande m’a beaucoup touchée. Accepter leur requête était la moindre des choses, et le lien entre M. Fréchette et le Jardin Moore était tout naturel, commente-t-elle. Il fallait l’accord du conseil d’administration, mais les membres ont tous accepté la demande avec joie. Cela a été une rencontre très touchante avec la famille ».  

Rappelons en terminant que le mois de mai était celui de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer.

Avez-vous inscrit le Marché Desjardins Moulinois à votre agenda?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média