Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

04 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Courir de Montréal à Québec pour vaincre le cancer

0321relais2

©courtoisie

Chantal Haigh lors de son périple entre Montréal et Québec.

Chantal Haigh, une jeune femme de Saint-Hubert, a décidé, il y a quelques jours, de frapper un grand coup pour soutenir le Relais pour la vie de Terrebonne-Mascouche. 

Celle qui a combattu elle-même le cancer du sein en 2005 sait ce que peut représenter le soutien de la Société canadienne du cancer grâce à l’argent récolté lors des Relais pour la vie. « J’ai décidé, cette année, de réaliser quelque chose de significatif pour moi. Il y a 10 ans, je pesais 328 livres (148 kilos) et j’en pèse 135 (61 kilos) aujourd’hui. En 2012, j’ai commencé à m’entraîner et j’en suis venue à courir des marathons internationaux. La santé est devenue très importante pour moi maintenant et je me suis servie de cette nouvelle passion pour aider le Relais pour la vie », raconte Chantal Haigh.

Le 19 mai, avec son conjoint qui la suivait à vélo, elle est donc partie de Charlemagne et a parcouru la route 138 jusqu’au Château Frontenac, où elle est arrivée le 24 mai, un marathon de plus de 280 kilomètres, celui-là. « Je courais entre 8 et 9 heures par jour. Je voulais absolument le réaliser en cinq jours. »

En accomplissant cet exploit, elle avait toujours le souvenir de son père en tête. « Si mon père n’est pas décédé du cancer, plusieurs personnes de mon entourage en ont été affectées. Des membres de ma famille, des amis. Et mon père m’a laissé, entre autres valeurs, celle de ne jamais abandonner », mentionne-t-elle. 

Mais pourquoi une personne habitant à l’extérieur de la région relèverait-elle un tel défi pour une organisation qui n’est même pas dans son patelin? « Mes amis sont tous d’ici et j’ai toujours participé au Relais pour la vie de Terrebonne-Mascouche depuis sept ans, justifie-t-elle. Ce que j’ai fait, je l’ai fait pour le Relais pour la vie, mais aussi pour une petite fille de 8 ans, Jasmine Pothier, de la Rive-Sud, atteinte d’un cancer du cerveau », de rappeler Chantal Haigh. En tout, Mme Haigh aura récolté pas moins de 10 130 $.    

0321relais

©Stéphane Fortier - La Revue

Christiane Lavoie, présidente du Relais pour la vie Terrebonne- Mascouche, est fière d’accueillir Chantal Haigh, qui a amassé des fonds en réalisant la course Montréal-Québec.

Relais pour la vie 100 % virtuel

Le 12 juin, ce sera la présentation du Relais pour la vie en virtuel. Il rassemblera des gens non seulement de Terrebonne et de Mascouche, mais aussi d’autres municipalités de Lanaudière. « Les gens pourront nous suivre le 12 juin sur notre site Web, relaisterrebonnemascouche.ca, et en direct ce soir-là sur MAtv de 18 h 30 à 20 h 30, de même que sur la page Facebook du Relais », indique Christiane Lavoie, présidente du comité organisateur. « À 20 h 15, nous allons inviter les gens à terminer le Relais en faisant une petite marche dans leur quartier », ajoute Mme Lavoie, qui promet que la prochaine édition, en 2022, se déroulera en présentiel. La présidente tient à remercier ses collègues du conseil d’administration, soit Isabelle Potvin, Sarah Côté, Carole Hurtubise, Gilles Bordonado, Sandrine Renaud et William Viau. 

Avez-vous inscrit le Marché Desjardins Moulinois à votre agenda?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média