Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

05 juin 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

McDonald’s de Mascouche en soutien au patrimoine d’ici

0421mcdo

©Pénélope Clermont

Jason Marchand, superviseur au restaurant McDonald’s de Mascouche, Guillaume Tremblay, maire de Mascouche et président de la Fondation du Domaine seigneurial de Mascouche, Michel Marchand, propriétaire du restaurant, et Gilles Bordonado, éditeur de La Revue et vice-président de la Fondation.

La semaine du 18 mai a été payante pour la Fondation du Domaine seigneurial de Mascouche. Pour chaque Big Mac ou Joyeux festin vendu durant cette semaine aux restaurants McDonald’s de la montée Masson et du Walmart, 1 $ a été versé à l’organisme, pour un total de 5 347 $.

Ce don s’inscrit dans une campagne de financement lancée par la Fondation et visant à récolter 1 M$ pour des initiatives à venir au parc métropolitain du Domaine-Seigneurial-de-Mascouche, dont les sentiers ont été inaugurés le 27 mai. Une campagne à laquelle Michel Marchand, propriétaire de sept restaurants McDonald’s à Mascouche, à Terrebonne, à La Plaine et à Saint-Lin, n’a pas hésité à s’affilier. « C’est un projet qui répond à la communauté et que nous trouvons très intéressant », a-t-il partagé lors de la remise du chèque, le 2 juin, sans oublier de souligner l’aspect familial et environnemental des lieux.

M. Marchand n’est pas le premier entrepreneur à s’impliquer auprès de la Fondation du Domaine seigneurial de Mascouche. Les concessionnaires automobiles ALBI le Géant, Trois Diamants Autos et Grenier Automobiles avaient lancé le bal jusqu’à permettre à l’organisme d’atteindre à ce jour quelque 400 000 $, de préciser Guillaume Tremblay, président de la Fondation et maire de Mascouche. Mais McDonald’s devient la première entreprise à mobiliser les citoyens autour de la cause. « Notre objectif est de mobiliser la population et on trouvait intéressant qu’elle le fasse par le biais d’un Big Mac ou d’un Joyeux festin, a expliqué M. Tremblay. Si d’autres commerçants désirent s’impliquer, ils sont les bienvenus. Pas besoin d’un gros montant. Ce qu’on souhaite, c’est mobiliser la communauté. »

Bien qu’il soit trop tôt pour que la Fondation du Domaine seigneurial de Mascouche puisse dire à quoi serviront les sommes dans le futur, le site n’ayant pas encore officiellement pris son envol, Gilles Bordonado, vice-président de celle-ci, avance que l’organisme appuie déjà certaines initiatives. C’est ainsi qu’elle a contribué au livre Le Domaine seigneurial de Mascouche, produit par la Société d’histoire de Mascouche, de même qu’au nettoyage des berges environnant la rivière Mascouche. Sa mission étant orientée autant vers le patrimoine que l’éducation, la culture et l’environnement.

Pour en savoir plus : www.fondationdsm.org.

Que pensez-vous de l’intention du maire Marc-André Plante de tenir trois débats avec le potentiel candidat Mathieu Traversy?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média