Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

09 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

En une seule journée, des centaines d’élèves se font vacciner

0421vaccinjeunes

©Stéphane Fortier - La Revue

Les élèves de l’école secondaire de l’Odyssée, dans le secteur La Plaine, étaient au rendez-vous pour leur première dose de vaccin.

Les écoles secondaires de la MRC Les Moulins entreprenaient leur première journée de vaccination de masse le 7 juin, alors que les élèves des écoles de l’Odyssée, des Trois-Saisons et de l'Aubier, dans le secteur La Plaine, ont envahi la Cité du Sport à Terrebonne. 

L’école de l’Aubier est de niveau primaire, mais comme la vaccination est offerte aux 12 ans plus, les élèves qui avaient 12 ans au 6 juin pouvaient se présenter à la Cité du Sport, transformée en centre de vaccination.

Les élèves de 12 et 13 ans, bien qu’éligibles à la vaccination, avaient besoin du consentement écrit de leurs parents. Les jeunes âgés de 14 ans et plus pouvaient décider de leur propre chef de se faire vacciner ou non, sans l’assentiment de leurs parents, mais ils devaient toutefois y consentir par écrit. D’ailleurs, le responsable des technologies de l’information au Centre de services scolaire des Affluents, Patrick Fortin, a réussi un tout de force en fournissant des formulaires aux parents. « Nous avons eu la commande pour ce formulaire le jeudi et il fallait que tout soit prêt pour lundi. Tout a été informatisé. Il fallait réaliser un formulaire simple à remplir pour les parents. Heureusement, la transformation numérique commencée il y a un an nous a été utile », commente-t-il. Les parents n’avaient que 24 heures pour remplir le formulaire.

Groupes bulles

Pour le transport également, il a fallu s’organiser. « Le défi était de former des groupes bulles dans chacun des autobus. Il fallait respecter les distanciations. On comptait 40 élèves par véhicule. On devait aussi s’organiser pour que, une fois sur place, il n’en arrive pas trop en même temps, mais il était nécessaire d’en avoir toujours en continu », explique Sylvio Parent, régiséseur au Service de transport scolaire.

Deux modes de transport étaient préconisés : les élèves du primaire repartaient, une fois la vaccination effectuée, avec le même autobus qui les avait emmenés, et une navette servait aux élèves du secondaire.

Pour les autres

La plupart des élèves de l’école de l’Odyssée qui se sont fait vacciner souhaitent ainsi protéger leurs proches. « Mon frère et ma mère font de l’asthme et je suis régulièrement en contact avec ma grand-mère », confie Crystelle Cloutier. « Je pourrai ainsi suivre ma formation de soins hospitaliers d’urgence », se réjouit de son côté Justine Gagné. « Je le fais pour me protéger et protéger les autres », de dire spontanément Alexandre Savoie. « C’est un devoir de citoyen », affirme Sarah Chloé Desroches. « Je veux juste protéger les autres », lance quant à elle Britanny Mayer.      

« Pas moins de 35 % de nos élèves se font vacciner par le biais de l’école », rapporte Nathalie Deslauriers, directrice de l’école de l’Odyssée. Et les autres? « Il manquait des consentements. D’autres ont décidé d’y aller avec leurs parents ou de leur propre initiative. Certains ont refusé le vaccin, mais c’est minime », de répondre la directrice, qui admet que les élèves étaient très nerveux le matin avant de partir. L’école de l’Odyssée comptait 13 employés sur le terrain pour la vaccination du 7 juin.

« Jusqu’à présent, 8 000 jeunes de 12 à 17 ans sont venus se faire vacciner [dans Lanaudière] avec leurs parents, en bulle familiale », révèle Michelle Blanchet, directrice adjointe de la campagne de vaccination du CISSS de Lanaudière. Au cours de la seule journée du 7 juin, 439 élèves se seront fait vacciner au centre de vaccination de Terrebonne.

La vaccination des 12 à 17 ans se poursuivra jusqu’au 23 juin pour 6 000 des 17 000 élèves des écoles primaires (6e année) et secondaires faisant partie du Centre de services scolaire des Affluents, soit 35 % des élèves.

En jaune le 14 juin

En date du 8 juin, le CISSS de Lanaudière faisait état de 40 cas actifs dans la MRC Les Moulins, alors que 5 personnes étaient toujours hospitalisées dans Lanaudière. Notons que depuis près d’une semaine, la région ne compte plus de cas aux soins intensifs. Le premier ministre François Legault a annoncé, mardi, que toutes les régions, dont Lanaudière, tomberaient en zone jaune le 14 juin.

Que pensez-vous de l’intention du maire Marc-André Plante de tenir trois débats avec le potentiel candidat Mathieu Traversy?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média