Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

11 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

La bibliothèque de demain arrivera d’ici 5 ans à Terrebonne

0521bibliotheque

©courtoisie

Nathalie Ricard, conseillère municipale, Marc-André Plante, maire de Terrebonne, et Geneviève Cadieux, responsable de la division Art, culture et bibliothèques, ont présenté l’essentiel du plan de développement des bibliothèques de Terrebonne.

La Ville de Terrebonne a présenté, le 10 juin, son plan de développement de ses bibliothèques pour les 10 prochaines années.

Dans ce plan 2021-2030 figurent une grande bibliothèque moderne qui devrait surgir de terre d’ici 2026 et une nouvelle bibliothèque dans le secteur Lachenaie.

La localisation exacte de la grande bibliothèque n’a pas encore été dévoilée. « Je ne veux pas partir un débat sur le lieu de la future bibliothèque, je veux plutôt parler de sa réalisation. Ce que je peux vous dire, c’est qu’elle sera accessible géographiquement au plus grand nombre, probablement aux abords de l’autoroute 640 », de révéler le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

Quant à la nouvelle bibliothèque de Lachenaie, on parle du secteur de la Croisée urbaine.

Une réforme nécessaire

Pour Geneviève Cadieux, responsable de la division Art, culture et bibliothèques à la Ville de Terrebonne, un tel plan s’imposait. « Aucuns travaux majeurs n’ont été effectués depuis 20 à 35 ans. De plus, la superficie totale du réseau ne représente que 50 % des recommandations québécoises actuelles, alors que ses collections débordent. Ensuite, l’encombrement des espaces ainsi généré, ajouté à un manque de personnel spécialisé, ne permet pas un accueil adéquat des citoyens ni le déploiement d’une offre de services de grande qualité qui, au-delà des services de base traditionnels, répondrait aux normes actuelles, aux nouveaux besoins et aux nouvelles tendances liés à la réalité des bibliothèques d’aujourd’hui », a énuméré Mme Cadieux, laquelle mentionne que le plan est centré sur l’humain.

De son côté, Nathalie Ricard, présidente de la Commission de la culture, du patrimoine et du tourisme et conseillère municipale du district 11 – Seigneurie–Île-Saint-Jean, s’est montrée des plus enthousiastes à l’idée de réaliser un tel plan. « Je suis heureuse de constater que la Ville modernise la vocation de ses bibliothèques afin de répondre aux nouveaux besoins des usagers et aux nouvelles tendances. Ce plan invite d’ailleurs la population à percevoir les bibliothèques autrement, avec une offre de service élargie fortement ancrée dans les communautés. Nous pouvons être fiers du fruit de ces réflexions collectives qui portera notre futur », a-t-elle ajouté aux propos de ses collègues.  

Outre les deux nouvelles bibliothèques, on parle de la restauration de la bibliothèque de l’Île-des-Moulins dans le respect du cachet qui la distingue, de la rénovation de la bibliothèque de La Plaine et de l’agrandissement de la bibliothèque André-Guérard. « Ces transformations révèlent de nouveaux environnements chaleureux, ouverts, inspirants et résolument modernes dont l’ergonomie et l’optimisation des espaces seront planifiées en fonction des usagers, leur offrant ainsi une expérience optimale », a souligné le maire de Terrebonne.       

Notons que la grande bibliothèque centrale proposera un café, une galerie d’art, un atelier de fabrication collaboratif (Fab lab), une cuisine de type industriel, des salles de réalité virtuelle, de montage et de création, des espaces collaboratifs et de travail, des zones destinées aux diverses clientèles, et beaucoup plus. Tous les détails au www.ville.terrebonne.qc.ca/bibliotheques.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média