Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire

Retour

22 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Cultiver son âme à l’école du Coteau

0621fragments

©Stéphane Fortier - La Revue

Quatre élèves ayant participé au projet « Fragments de réalité – L’art de cultiver son âme », Annabelle Desroches, Sophie Pelletier, Niki Vitullo et Noémie Boivin, avec deux de leurs œuvres, entourent l’enseignant Christophe Surget.

Dans le cadre du cours Exploration culturelle donné en exclusivité au Québec à l’école secondaire du Coteau, à Mascouche, un groupe d’élèves de 5e secondaire a participé à la réalisation d’un documentaire qui fait réfléchir sur l’importance de la culture et sur ce qu’elle peut apporter à l’être intérieur des jeunes.  

La vidéo, intitulée Fragments de réalité – L’art de cultiver son âme, se veut une belle réalisation collective. « Elle met en lumière l’importance de la culture au cœur de l’enseignement, de son impact sur le mieux-être de l’étudiant qui apprend à s’exprimer, à se connaître et à se reconnaître », décrit Christophe Surget, enseignant du cours Exploration culturelle.

Ce document se veut un substitut à l’exposition qui devait avoir lieu cette année à l’école. Les élèves ont tout de même eu le privilège de faire connaître leurs œuvres par le biais du documentaire et grâce au soutien du Théâtre du Nouveau Monde (TNM), un des partenaires, lequel, en les exposant sur scène, a contribué à la réalisation de la vidéo.

C’est le Théâtre Advienne que pourra (TAQP) qui a dévoilé, en mai, le court documentaire du réalisateur et artiste visuel Lawrence Dupuis. En septembre 2020, à l’invitation du TAQP, M. Dupuis est venu à la rencontre des élèves inscrites au cours de M. Surget. Le programme de l’enseignant rejoint directement la mission du TAQP, soit de favoriser la rencontre et les découvertes artistiques afin de développer un lien entre l’art, les créateurs et les jeunes. Outre ces partenaires, on comptait aussi sur le comédien François-Simon Poirier, le Théâtre Jean-Duceppe, Créalab et le Comité culturel du Centre de services scolaire des Affluents.

Ce que l’art et la culture peuvent apporter

« Les élèves ont témoigné de ce que l’art et la culture leur apportent », résume Christophe Surget. Les projets mis sur pied par le passé dans le cadre de son cours ont déjà remporté des prix Essor, remis annuellement par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le ministère de la Culture et des Communications. À la fin de juin, on saura si le documentaire aura mérité également un prix.

Et qu’en pensent certaines élèves? « Si l’art disparaissait, je pense que le monde serait comme en noir et blanc. Tout le monde serait pareil, tout le monde ferait la même chose, il n’y aurait rien hors du commun », croit Annabelle Desroches. C’est une façon de se connaître soi-même », juge Niki Vitullo. « L’art et la culture sont des choses qu’on va côtoyer toute notre vie », avance pour sa part Noémie Boivin. « L’art peut être très inspirant. Cela nous permet de choisir l’image qu’on veut projeter », affirme Sophie Pelletier. À ces élèves, on peut ajouter leurs collègues Laura-Chan, Marilou, Erika, Camille et Justine, de même que l’enseignante Catherine Jamieson.

La vidéo Fragments de réalité – L’art de cultiver son âme.

La vidéo Fragments de réalité – L’art de cultiver son âme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média