Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

22 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Pour François Legault, ce qui est arrivé à Mascouche est comme un film d’horreur

0721legault

©Stéphane Fortier

Le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son passage à Mascouche, accompagné du maire Guillaume Tremblay et du député de Masson, Mathieu Lemay.

Le premier ministre du Québec, François Legault, est venu rencontrer les Mascouchois au lendemain de la tornade qui a dévasté une partie d’un quartier résidentiel et fait une malheureuse victime. 

François Legault est aussi venu réconforter la famille de Jacques Lefebvre, décédé lors du passage de la tornade. Après avoir constaté les dégâts, le premier ministre a rencontré les médias pour un court point de presse. « Je suis content de voir que les citoyens de Mascouche se sont pris en main », a-t-il déclaré d’entrée de jeu, lui qui était accompagné du député de Masson, Mathieu Lemay, et du maire de Mascouche, Guillaume Tremblay. « C’est incroyable, la force de cette tornade, ces arbres arrachés! C’est comme un film d’horreur », a lancé M. Legault, qui a tenu sa rencontre médiatique au croissant Nelligan, artère qui a été la plus touchée par la tornade.

François Legault a assuré le maire de Mascouche que le gouvernement apportera toute l’aide possible aux citoyens et il a promis d’examiner toutes les compensations financières existantes pour les dégâts que les compagnies d’assurances ne couvriront pas. Toutefois, plusieurs citoyens lui ont dit qu’ils avaient confiance que les assurances couvriraient la plupart des dommages.

Solidarité

Le premier ministre s’est dit heureux que les sinistrées aient reçu autant d’aide de leurs pairs. « Je suis content de voir les citoyens s’entraider, et pour ma part, je suis content d’être venu les encourager », a ajouté François Legault, lequel a constaté qu’il était trop tôt pour évaluer l’ampleur des dommages.

Au moment de son point de presse, pas moins de 1 200 familles étaient encore privées d’électricité, mais 80 % de ces dernières allaient être rebranchées avant la fin de la soirée, mardi, et les autres le lendemain.    

Suivez-vous les Jeux olympiques de Tokyo?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média