Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

22 juin 2021

Une victime, des dommages matériels et de la consternation

TORNADE À MASCOUCHE

tornade5

©Stéphane Fortier - La Revue

Après le passage de la tornade hier à Mascouche, l'heure est au nettoyage.

La tornade qui est passée sur un secteur de Mascouche, lundi, a laissé de bien tristes marques, dont une victime. Plusieurs résidences, notamment dans le croissant Nelligan, ont aussi été lourdement endommagées. Au lendemain du sinistre, l’heure est au nettoyage et au rebranchement.

La tornade a été aperçue dans le ciel de Mascouche lundi vers 15 h 45. L’éditeur de La Revue, Gilles Bordonado, se trouvait non loin des lieux du drame en après-midi. Selon les informations qu’il a recueillies sur place, la victime résidait justement dans le croissant Nelligan. Il s’agit de Jacques Lefebvre, un grand-père fort apprécié dans son quartier. « Il se trouvait à l’intérieur de son cabanon lorsque la tornade est passée. Il s'y était rendu pour se réfugier du vent, qui l'a finalement emporté », a précisé Jean-Pierre Boudreau, directeur du Service des incendies de la Ville de Mascouche. Deux autres personnes ont été blessées légèrement, mais les services d’urgence n’ont pas été requis dans leur cas, selon M. Boudreau.

Toujours d’après le chef du Service des incendies, des intervenants psychosociaux étaient sur place pour venir en aide aux personnes touchées par le drame. Francis Villeneuve, de la Ville de Mascouche, a toutefois précisé qu’aucun citoyen n'a profité du service d’urgence au Pavillon du Grand-Coteau, mis à la disposition des résidents qui auraient eu besoin d’un refuge. 

Dégâts importants

En soirée, MétéoMédia a confirmé que la tornade observée à Mascouche était la cinquième de la présente saison en sol québécois. Des vidéos partagées sur Facebook montrent un nuage de forme conique descendre vers le sol, illustrant toute la force du vent qui a endommagé plusieurs maisons, laissant de multiples débris dans la rue, sur des terrains et dans le champ situé à l’arrière des résidences. « Arbres déracinés, toitures arrachées... Et tout ce qui n’était pas fixe a subi les conséquences de la tornade », a rapporté Jean-Pierre Boudreau.

C’était la consternation chez les citoyens du quartier. Une maison en construction a même été emportée par le vent. Heureusement, aucun travailleur ne s’y trouvait, selon une Mascouchoise. Cette dernière a affirmé que la situation aurait pu faire plus de victimes, car un autobus scolaire débarque habituellement des enfants devant la maison en question. Le chauffeur d’autobus se serait immobilisé à temps au bout de la rue.

Rebranchement

Dans le secteur ouest de la montée Masson, un secteur complet se trouve toujours sans électricité, mardi matin. Des poteaux sont renversés sur la rue Nelligan. Plusieurs fils jonchent le sol. Dans le projet Dupuis, une trentaine d'équipes d’Hydro-Québec sont à pied d’œuvre pour rétablir le courant, a précisé François Tremblay, directeur du Réseau de distribution Laurentides d’Hydro-Québec. La société d’État espère ainsi rebrancher les citoyens touchés dans la journée. Les travaux sont néanmoins complexifiés par la nature des dégâts.

Quant aux bris matériels sur les propriétés, le Bureau d’assurance du Canada informe les citoyens touchés par la tornade et les vents violents que la majorité des contrats d'assurance habitation et automobile couvrent les dommages matériels occasionnés par ce type de catastrophe naturelle. Dès que possible, les sinistrés devraient communiquer avec leur assureur ou leur courtier afin de rapporter les dommages subis et de vérifier l'étendue de leur contrat d'assurance.

Solidarité

Le drame a fait ressortir la solidarité de la communauté mascouchoise. Les sinistrés ont reçu plusieurs offres d’aide de la part d’entreprises et de gens compatissants, entre autres sur les réseaux sociaux, ne serait-ce que pour aider à nettoyer les débris laissés par la tornade.

Les restaurant McDonald’s de Michel Marchand ont également vite réagi. Habitués depuis de très nombreuses années de soutenir la Croix-Rouge à travers le Déjeuner aux crêpes, ils ont décidé cette fois d’instaurer une collecte de fonds volontaire auprès des clients de leurs sept restaurants de la MRC Les Moulins. Les clients pourront donner au comptoir comme au service au volant pendant les deux prochaines semaines. De plus, toujours à travers la Croix-Rouge, les McDonald’s Michel Marchand offriront généreusement des repas aux sinistrés ainsi qu’aux bénévoles de l’organisme.

Un texte de Pénélope Clermont et Stéphane Fortier

©Gilles Bordonado - La Revue

©capture d'écran

©Gilles Bordonado

©Stéphane Fortier

©Stéphane Fortier - La Revue

©Stéphane Tremblay

©Stéphane Tremblay

©Stéphane Tremblay

©Stéphane Tremblay

©Rosemarie Bordonado

©Gilles Bordonado - La Revue

©Gilles Bordonado - La Revue

Suivez-vous les Jeux olympiques de Tokyo?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média