Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

23 juin 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Robert Morin se joint au camp du Mouvement Terrebonne

0621morin petit

©François-Olivier Lauzière

Robert Morin sollicitera un nouveau mandat dans le district Centre-Ville de Terrebonne et pour ce faire, il portera les couleurs du Mouvement Terrebonne.

Après avoir collaboré sur divers dossiers avec le Mouvement Terrebonne, le conseiller municipal Robert Morin, qui était indépendant depuis son départ du Nouvel Élan Terrebonne, officialise son affiliation au parti de Mathieu Traversy. M. Morin portera en effet les couleurs du Mouvement en vue des prochaines élections.

Le candidat vise encore une fois un poste de conseiller municipal dans le district qui l’a élu en 2017, soit le district 10 – Centre-Ville. Avocat à la retraite, il a plus d’une fois été impliqué dans sa communauté, notamment comme commissaire scolaire. Il a de plus siégé aux conseils d’établissement de l’école Armand-Corbeil et du Cégep à Terrebonne, et préside actuellement le comité d’éthique de la recherche du Cégep régional de Lanaudière.

« En me joignant à Mathieu Traversy et à la formidable équipe du Mouvement Terrebonne, j’ai la conviction que nous aurons une administration plus à l’écoute, compétente et réellement motivée à améliorer notre centre-ville », affirme M. Morin par voie de communiqué. « Robert est un conseiller accessible, réfléchi et travaillant. Nous l’avons constaté par sa proactivité dans le dossier des mesures d’atténuation du bruit de l’autoroute 25, par ses questions au conseil municipal sur le budget, sur la revitalisation tant attendue du boulevard des Seigneurs et de la montée Masson, et par ses nombreuses interventions sur l’éthique et la transparence. Je suis donc très fier de son adhésion à notre équipe », souligne pour sa part Mathieu Traversy.

Revitaliser le centre-ville

Son quartier, qu’il habite depuis une soixantaine d’années, le candidat affirme le connaître par cœur. Longeant le côté sud de l’autoroute 25 entre la rue Saint-Louis et la montée Masson, tout en incluant le quartier autour de l’ancien hippodrome de même qu’une portion sud du boulevard Grande-Allée, le district 10 rassemble à lui seul plusieurs enjeux et réalités distinctes. « On a grand besoin de verdir nos artères commerciales et de les rendre accueillantes pour le transport actif et en commun », soulève comme une priorité M. Morin. « Du côté de la montée Masson, la fluidité à l’intersection de Grande-Allée et l’avenir du secteur de l’ancien hippodrome sont également deux enjeux importants pour la qualité de vie de nos citoyens. Notre quartier inclut aussi l’entrée patrimoniale de la rue Saint-Louis et je souhaite que l’on soutienne davantage sa préservation. Nous avons plusieurs défis à relever et nous avons besoin d’une équipe forte et intéressée à revitaliser significativement notre centre-ville », conclut le conseiller qui, en plus d’avoir récemment été blanchi par la Commission municipale du Québec pour de possibles manquements en déontologie, a reçu une lettre du Directeur général des élections du Québec, le 17 juin, l’informant qu’aucune infraction à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités n’avait été constatée à la suite d’une plainte déposée à son encontre.

Suivez-vous les Jeux olympiques de Tokyo?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média