Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

23 juin 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Une séance du conseil marquée par le drame

0721conseil

©Stéphane Fortier

La séance du conseil de la Ville de Mascouche du 21 juin pouvait accueillir des citoyens pour une première fois depuis plusieurs mois.

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a présidé la séance du conseil municipal, le 21 juin, comme son devoir le commandait, mais on voyait bien qu’il avait l’esprit ailleurs.

Quelques heures auparavant, une tornade avait frappé une partie de la ville, soit entre le croissant Nelligan et la rue Dufort, et on déplorait un décès. D’ailleurs, le moment de recueillement habituel a été consacré à Jacques Lefebvre, victime de cette tornade. « Je tiens à offrir mes condoléances à la famille de la victime », a déclaré Guillaume Tremblay d’entrée de jeu. Ce dernier s’était déplacé sur les lieux peu après le passage de la tornade et il avait hâte d’y retourner pour s’assurer que tout le monde allait bien.

Par ailleurs, comme Mascouche se retrouvait en zone jaune, un public restreint était autorisé à assister à la séance du conseil, mais les conseillers, toujours pour des raisons sanitaires, étaient invités à poursuivre leur collaboration par liaison téléphonique.    

Service de géomatique, armes et eau

Lors de la séance, la Ville a confirmé l’achat d’équipements pour le nouveau service de géomatique au coût de 1 515 000 $. Le règlement concernant l’utilisation d’armes à feu sur son territoire a également été modifié. Ainsi, il est désormais interdit d’utiliser une arme à moins d’un kilomètre de toute place publique, de tout bâtiment, terrain privé, poste de transformation électrique, des lignes électriques, d’un chemin de fer et de toute ville limitrophe.

Selon la Ville de Mascouche, la capacité des postes de pompage Angora et Blériot doit être augmentée afin d’accompagner le développement du territoire. Ainsi, demande a été faite à la Régie d’assainissement des eaux Terrebonne-Mascouche pour amorcer le processus d’agrandissement du poste Quarante-Arpents. Les coûts seront entièrement à la charge de la Ville étant donné que les bénéfices de cet agrandissement serviront uniquement à la Mascouche.

Pour ajouter au programme de sécurisation des abords d’écoles sur son territoire, la Ville a adjugé un plan de déplacement scolaire et de mobilité active à Vélo Québec pour un montant de 74 889 $. « C’est bien beau d’investir 1,6 M$ dans ce programme, mais tant à le faire, aussi bien faire les choses correctement », a lancé le maire lors de la présentation de ce point. 

La Ville de Mascouche a octroyé 15 bourses pour un montant total de 1 500 $. On parle de 900 $ pour des bourses de l’engagement aux écoles primaires et 600 $ pour des bourses de l’engagement et des bourses Méritas aux écoles secondaires.     

Finalement, elle a appuyé le Centre de deuil animalier de Mascouche pour la création de la Journée du deuil animalier le 2 octobre.

Suivez-vous les Jeux olympiques de Tokyo?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média