Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

06 juillet 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Trois Mascouchois honorés pour le sauvetage d’un enfant

0821sauvetage

©Stéphane Fortier - La Revue

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a remis un certificat de bravoure à Michel Boisvert, à Antim Desfeux et à Julie Nuckle, le 5 juillet.

Une barrière mal fermée, menant à une piscine privée, aurait pu entraîner des conséquences funestes le 17 juin, alors qu’un bambin de 2 ans a failli perdre la vie après être tombé à l’eau.

Heureusement, un jeune voisin, Antim Desfeux, a vu la scène et a immédiatement prévenu les adultes des alentours, soit les voisins Michel Boisvert et Julie Nuckle. Le père du petit, Aliyou Diallo, a tenté les manœuvres de réanimation sur son fils, Oumar, sans succès, mais Michel Boisvert et Julie Nuckle sont intervenus en utilisant un autre moyen, soit en plaçant l’enfant sur le côté. Ce dernier est revenu à lui. Il était sauvé. Il a ensuite été transporté à l’hôpital.

Avant la séance du conseil de la Ville de Mascouche, le 5 juillet, le maire Guillaume Tremblay a tenu à rendre hommage à ces Mascouchois qui ont contribué à sauver la vie du petit Oumar en leur remettant un certificat de bravoure.

« Ce soir, je tiens à saluer la bravoure du jeune Antim Desfeux, 11 ans, qui a permis le sauvetage de son voisin de 2 ans de la noyade grâce à sa vigilance et à sa rapidité de réaction. Se voyant impuissant devant le bambin inanimé, il est rapidement allé chercher de l’aide auprès de ses voisins, Julie Nuckle et Michel Boisvert, qui ont effectué les manœuvres de réanimation appropriées, permettant de sauver l’enfant », a résumé le maire. Tout au long du processus de réanimation, M. Boisvert et Mme Nuckle ont su garder leur sang-froid, ce qui a certes contribué au sauvetage de l’enfant.

« Aliyou Diallo et Awa Oumar Niang, les parents du bambin, ainsi que Stéphanie Desfeux, maman d’Antim, se joignent à moi pour remercier sincèrement ces citoyens honorables pour leur vivacité d’esprit lors de ce sauvetage héroïque.

Je tiens finalement à souligner la rapidité du travail des policiers et des ambulanciers. Je suis fier de voir des Mascouchois prendre soin de leurs concitoyens, comme quoi Mascouche est vraiment une ville tissée serrée », a poursuivi le maire en leur remettant leur certificat.

Guillaume Tremblay n’a pas voulu conclure sans rappeler les règles de sécurité à appliquer aux abords d’une piscine, notamment d’entourer celle-ci d’une clôture conforme au règlement.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média