Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire

Retour

13 juillet 2021

Deux élèves du CFP des Moulins se démarquent

0921chapeau

©Facebook du CFP des Moulins

Jolyane Lévesque et Sarah-Jade Bélisle sont lauréates du concours Chapeau, les filles!, elles qui se sont démarquées au sein du DEP en ébénisterie.

Deux élèves du Centre de formation professionnelle (CFP) des Moulins, Jolyane Lévesque et Sarah-Jade Bélisle, sont lauréates du concours Chapeau, les filles!

En effet, ces deux étudiantes au DEP en ébénisterie ont respectivement remporté le prix Santé et Sécurité au travail et le prix Continuité au concours Chapeau, les filles!. Les deux prix étaient accompagnés d'une bourse de 2 000 $.

Des projets plus complexes pour Sarah-Jade

Sarah-Jade a développé son intérêt pour l’ébénisterie avec son père, alors qu’il construisait leur maison. Fascinée par le travail du bois, elle voulait manipuler les outils et faire ses propres créations. Pour se distinguer dans un milieu d’hommes, elle s’est lancé un défi : réaliser des projets plus complexes. « Nous, les femmes, devons prouver que nous sommes à notre place », dit celle qui n’a pas peur de faire valoir ses compétences et son intelligence.

Cette future ébéniste maîtrise la situation. Elle n’hésite pas à rehausser les exigences scolaires qui lui sont imposées pour élever ses apprentissages au niveau supérieur. Son prochain défi est de concevoir une cuisine en entier… et de l’installer.

Jolyane... touche du bois!

En trouvant un petit banc de piano lors d’une promenade avec son fils, Jolyane s’est donné la chance de restaurer un meuble en bois pour la première fois. Peu de temps après, elle s’est inscrite à un atelier d’ébénisterie. L’odeur du bois, les outils et les matériaux l’ont charmée. Cheffe de famille monoparentale, elle a su réorganiser sa vie pour retourner aux études. En y repensant, elle touche du bois. « Mon audace et ma volonté m’ont amenée vers un changement radical », énonce-t-elle fièrement.

C’est un excellent début pour celle qui souhaite poursuivre ses études en finition de meubles et en restauration de meubles antiques. Future entrepreneure? Elle pourrait enfin avoir son propre atelier, engager d’autres femmes et leur enseigner les meilleures pratiques pour réaliser leurs projets de façon sécuritaire.

Rappelons que le concours Chapeau, les filles! met en lumière des femmes qui ont opté pour un métier ou une profession à prédominance masculine et montré une persévérance exemplaire jusqu’à l’obtention de leur diplôme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média