Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 août 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Luke Mayba représentera le NPD dans Terrebonne

1221mayba

©Geneviève Beaupré

En vue de cette campagne fédérale qui se pointe à l’horizon, Luke Mayba choisira de parler des thèmes « inclusion, équité et environnement ».

Président de l’Association NPD-Terrebonne depuis 2015, Luke Mayba passe des coulisses aux projecteurs en se portant candidat aux prochaines élections fédérales, lesquelles sont attendues pour l’automne.

C’est lors d’une assemblée d’investiture virtuelle, tenue le 22 juillet, que le Terrebonnien a accepté de porter les couleurs du NPD dans la circonscription qu’il habite depuis 2013 avec sa femme et ses deux enfants. Tous les signaux pointent vers un déclenchement d’élections dans les prochaines semaines, rappelle le principal intéressé, qui croit que les électeurs seront appelés aux urnes avant le mois d’octobre.

En vue de cette campagne à venir, M. Mayba a choisi de parler des thèmes « inclusion, équité et environnement ». La création d’emplois « verts » et le renforcement d’une infrastructure des services publics « solides et fiables » sont d’autres mots clés qu’il a mentionnés dans son discours.

Le candidat travaille à Terrebonne en tant qu’enseignant au secondaire, en plus de diriger deux chorales dans la communauté. La culture québécoise lui tient à cœur, dit-il, alors qu’il affirme œuvrer pour « bâtir des ponts entre les divers groupes de la société pluraliste ». Il se veut également écologiste, se déplaçant le plus possible à vélo, privilégiant l’achat local et encourageant les initiatives régionales pour la réduction des déchets. 

Lutter contre toute forme de discrimination

M. Mayba se dit par ailleurs sensible à plusieurs enjeux qui touchent les citoyens de sa circonscription. Il se donne l’objectif de lutter contre « le racisme, le sexisme, toute forme de discrimination », ainsi que l’inaccessibilité du transport et la précarité de l’emploi. « Ça va prendre une initiative fédérale audacieuse, une espèce de New Deal vert, a-t-il déclaré, pour bâtir un esprit de rassemblement et d’unité, nous permettant de faire face ensemble aux crises. »

Militant néo-démocrate depuis sa jeunesse en Colombie-Britannique, l’homme qui espère se faire élire pour une première fois dans Terrebonne souhaite faire partie d’une plus grande équipe néo-démocrate québécoise à la Chambre des communes. La formation de Jagmeet Singh n’a en effet fait élire qu’un seul député, Alexandre Boulerice dans Rosemont–La-Petite-Patrie, lors des élections de 2019.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média