Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

11 août 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Conduire une voiture électrique, un véritable charme, mais…

1321charme

©Stéphane Fortier - La Revue

Fernand Tremblay nous montre qu’il serait facile d’installer une borne de recharge près de leur véhicule sans que cela dérange qui que ce soit.

Monique et Fernand Tremblay viennent de se procurer un véhicule entièrement électrique, soit une Hyundai Kona Ultimate 2021, et ils en sont littéralement ravis, mais… 

Les Tremblay sont domiciliés à l’île Saint-Jean, à Terrebonne, et on ne retrouve aucune borne de recharge à des kilomètres à la ronde. « Nous devons sortir de l’île et nous rendre à une succursale de la Caisse Desjardins si nous voulons recharger la batterie. Ce n’est guère pratique », nous dit Fernand Tremblay. « Nous avons fait plusieurs représentations auprès de la Ville, des députés », affirme de son côté Monique Tremblay. « Et nous entendons continuer », lance-t-elle avec conviction.

Le couple déplore le fait que le seul endroit qui serait susceptible d’accueillir une borne de recharge demeure l’unique commerce de l’île, soit le dépanneur.

Mais pourquoi ne pas installer une borne de recharge à leur domicile? « Ce serait très facile dans le stationnement intérieur de notre condo, mais le syndicat de copropriété s’y oppose. Pourtant, notre voiture est stationnée tout juste à côté de la chambre électrique et le coût de toute l’électricité nécessaire serait calculé à partir de notre propre compteur. Ça ne coûterait donc rien aux autres propriétaires de condo », argumente Monique Tremblay. Elle ajoute qu’en plus, le complexe de condos voisin a permis l’installation de bornes. « Alors pourquoi pas nous? » se demande-t-elle 

Il faut environ 8 heures pour recharger la batterie de leur VUS. « Ça nous coûterait 7 cents de l’heure. Ça occasionnerait donc un coût de 56 cents pour une recharge chaque fois, et nous avons une autonomie de 476 kilomètres. De plus, nous ne faisons pas de grandes sorties, alors la recharge dure assez longtemps. Nous pouvons facilement faire deux semaines avec une recharge », indique Fernand Tremblay.  

Beaucoup plus d’avantages

Quand le couple Tremblay s’est rendu chez le concessionnaire, il y a quelques mois, il ne s’attendait pas à en ressortir avec un véhicule électrique. « Nous voulions changer pour une voiture moins énergivore, du genre quatre cylindres au lieu de six, mais toujours dans le VUS. On nous a fait essayer le véhicule électrique et nous sommes tombés sous le charme », relate M. Tremblay, qui dit en retirer plusieurs avantages. « Le coût de l’essence est élevé de nos jours et il n’y a pratiquement pas d’entretien à faire sur un véhicule électrique. Donc, il y a une grande économie sur le plan des coûts », justifie-t-il. « Et bien, sûr, il y a notre souci de préserver l’environnement et de contribuer à stopper le réchauffement climatique », renchérit sa conjointe.

Et la conduite? « Ce véhicule est un véritable ordinateur ambulant. C’est merveilleux et facile à conduire », s’empresse d’ajouter M. Tremblay.

Pour continuer d’en profiter, les Tremblay poursuivront leurs démarches pour obtenir l’installation de bornes de recharge sur l’île Saint-Jean et peut-être en arriver à convaincre leurs voisins que le refus de leur accorder l’installation d’une borne n’est pas justifié.

LISEZ AUSSI : Nos voitures, plus électriques que jamais

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média