Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Sports

Retour

17 août 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Le golf gagne en popularité

LISA « LONGBALL » VLOOSWYK À TERREBONNE

1421longball1

©Pénélope Clermont - La Revue

La détentrice de huit titres canadiens pour les plus longs coups de départ chez les femmes, Lisa Vlooswyk.

Ayant été parmi les premiers sports à pouvoir être pratiqués au plus fort de la pandémie, le golf a gagné en popularité, et cela se reflète à Terrebonne comme ailleurs au Canada, selon Nadia Di Menna, directrice générale du Centre de Golf Le Versant. L’industrie doit cependant s’assurer de rester attractive auprès de cette nouvelle clientèle, ce qui passe notamment par la transmission d’une bonne technique.

« Dans n’importe quel sport, quand on apprend bien pour commencer, on s’améliore et on continue », expose Mme Di Menna. Quoi de mieux, donc, que d’inviter la détentrice de huit titres canadiens pour les plus longs coups de départ chez les femmes, Lisa Vlooswyk? Celle que l’on surnomme « Longball » était en effet de passage à Terrebonne dans la semaine du 9 août, le temps d’offrir un cours à quelque 30 golfeuses. Elle a également proposé une démonstration, présentée aussi en direct sur Facebook, le 11 août en après-midi.

1421longball3

©Pénélope Clermont - La Revue

À droite, l’animateur originaire de Terrebonne Max Lalonde, souvent présent lorsqu’il est question de golf, n’a pas manqué l’événement du 11 août.

Incontestablement dynamique, Mme Vlooswyk n’a pas eu de mal à partager sa passion pour le sport qui la fait vivre, que ce soit comme compétitrice, journaliste, conférencière ou animatrice de tournois de golf. C’est d’ailleurs cette énergie qui a convaincu la directrice du Centre de Golf Le Versant, aussi présidente du Conseil consultatif de l’ANPTG du Canada – Section du Québec, de l’inviter après avoir pris part à l’un de ses cours en mars 2020. La COVID-19 ayant fait son œuvre, il aura fallu attendre août 2021 pour que l’activité puisse se tenir.

Les femmes au rendez-vous

Les deux cours offerts chacun sur deux jours par la fondatrice de la Lisa Longball Golf School for Women, active au Canada et aux États-Unis, s’adressaient uniquement aux femmes. Aux dires de Mme Di Menna, les femmes font partie de la nouvelle clientèle attirée par le golf ces dernières années. « Nous avons une ligue féminine de 80 membres et tous les mercredis, elles sont là, affirme-t-elle. Les jeunes sont aussi tellement présents! C’est devenu tendance. On le voit sur les parcours et sur le terrain de pratique. »

Se réjouissant de la situation, elle reconnaît que le milieu doit s’assurer de demeurer dynamique pour continuer d’attirer les adeptes. « Ça a longtemps été un sport conservateur, mais on n’en est tellement plus là! » insiste-t-elle, ajoutant que pour maintenir l’intérêt des gens, « il faut assouplir les règles, savoir communiquer l’information et bien apprendre [aux nouveaux] à jouer pour qu’ils aient du plaisir ».

1421longball5

©Pénélope Clermont - La Revue

Celle que l’on surnomme « Longball » était de passage à Terrebonne dans la semaine du 9 août, le temps d’offrir un cours à quelque 30 golfeuses.

Dans cette optique, que retient-elle des enseignements de la spécialiste? « Les bases! lance-t-elle sans hésitation. C’est vraiment important. La constance, la pratique, et ne pas travailler trop de choses en même temps. »

Cela résume dans une certaine mesure le contenu de la présentation offerte le 11 août, laquelle a porté sur les composantes principales de la position initiale, l’élan, la position de la balle et des pieds, l’alignement, les coups joués avec le bois de départ, les coups d’approche et les coups roulés. Avec entrain, Mme Vlooswyk a d’abord rappelé l’importance de bien s’échauffer avant de commencer une joute de golf, pour ainsi frapper de bonnes balles dès le premier trou plutôt qu’au quatrième. Et surtout, à ne pas oublier : « brush the grass » (balayer l’herbe) lors d’un élan de pratique, comme elle l’a répété à plusieurs reprises.

1421longball6

©Brigitte Filiatrault Relations Publiques

Lisa Vlooswyk en compagnie de Nadia Di Menna, directrice générale du Centre de Golf Le Versant.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média