Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Sports

Retour

01 septembre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Mathieu Dubé relève tout un défi avec le Mega Trail

1521dube

©courtoisie

Mathieu Dubé est devenu un spécialiste de la course en sentier.

L’ancien triathlonien de Terrebonne Mathieu Dubé ne cesse de relever des défis de taille depuis qu’il a décidé de mettre toutes ses énergies sur la course en sentier.  

Cet enseignant en éducation physique a récemment participé au Québec Mega Trail, une course de 80 km, le 14 août dans la région de Charlevoix. Il a terminé au deuxième rang toutes catégories sur 200 coureurs en réalisant un temps de 9 heures 11 minutes, une excellente performance quand on sait que d’autres coureurs l’ont réalisé en 18 heures. Auparavant, il avait participé à cette compétition en parcourant les distances de 25 km et de 50 km, gagnant d’ailleurs cette dernière course. « J’ai fait du triathlon pendant longtemps, j’ai changé pour faire de la course sur route pendant quelque temps et je me suis mis à la course en sentier », de dire celui qui avait couru un marathon en 2 heures 27 minutes en 2014. « J’en avais assez de la course sur route. Il me fallait trouver d’autres défis pour me motiver. Comme j’aime beaucoup le plein air, pourquoi pas la course en sentier? » s’est-il demandé.

Mathieu Dubé a commencé par de petites distances, de 25 à 50 km. Le 14 août, il s’est attaqué à 80 km. « Je suis bien content d'avoir fait le Mega Trail, je n'avais pas traversé une ligne d'arrivée depuis 2018. Ça faisait longtemps que je voulais faire un 80 km, j'attendais avec impatience cette course et mon objectif premier était de compléter la distance, ma plus longue à ce jour », nous confie l’athlète.

Se lever de bonne heure

Pour participer à un Mega Trail de 80 km, il faut se lever tôt. « Le départ s’effectuait à 5 h de Petite-Rivière-Saint-François à 25 C°. Pour débuter, nous avions l'ascension du Massif à franchir et ensuite, c'était le sentier des Caps. Le Québec Mega Trail est très technique. Il y a beaucoup de racines, de rochers et de côtes », explique Mathieu Dubé. Le sentier se poursuit jusqu’au mont Sainte-Anne dans la région de Québec. « Le long de la rivière Sainte-Anne, c’est très difficile », fait-il remarquer.  

L'humidité intense, la pluie et finalement les orages sont venus compliquer le parcours. « Le dernier 20 km a été laborieux, surtout dans le fameux sentier Mestachibo. Plus que tout, je voulais rejoindre la ligne d'arrivée, mais je voulais aussi conserver ma deuxième place. C'est pratiquement impossible de savoir où sont nos concurrents dans le bois, on ne les voit pas dans ce genre de course, ce qui rajoute au défi. J'ai finalement rejoint le mont Sainte-Anne après 9 heures 11 minutes d'efforts, plus de 90 000 pas, 3 100 mètres d'ascension, environ 3 500 calories consommées, mais surtout heureux et fier de mon accomplissement », nous dit fièrement le Terrebonnien. Ce qui est difficile? « C’est de gérer sa course. Calculer le moment de manger, de boire et bien s’équiper dans des périodes plus froides », répond-il.

Son prochain défi? « Le Beluga Ultra Trail dans le fjord du Saguenay, une course de 45 km, le 18 septembre », révèle Mathieu Dubé.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média