Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

08 septembre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Malcom Carrier vise les sommets en ski de bosses

1721carrier

©courtoisie

En ski acrobatique de bosses, Malcom Carrier entend continuer sa progression au cours des prochains mois.

Le jeune Terrebonnien Malcom Carrier, sacré champion canadien junior de ski acrobatique (bosses) des moins de 18 ans en 2020, a bien l’intention de poursuivre sa progression au cours des prochaines années.   

En 2021, Malcom est toujours champion canadien junior pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas eu de compétition à cause de la pandémie. Cependant, connaissant le grand talent de ce jeune athlète, il a fort à parier qu’il aurait encore remporté le titre cette année. La bonne nouvelle, c’est que même après une année sans compétition, sans qu’il ait pu défendre son titre, l’équipe du Québec de ski de bosses l’a recruté en mai dernier, après qu’il eut participé au camp de sélection au mois de mars à Val Saint-Côme, sur le site de l’équipe nationale, où se trouve la piste Alexandre Bilodeau. Ce camp servait à évaluer la relève du Québec avec des plans bien précis, comme l’évaluation technique sur le plat, en bosses et en saut, ainsi que l’attitude et le comportement des athlètes.

S’entraîner sérieusement

Malcom entend continuer sa progression au cours des prochains mois. « C’est sûr que mon but ultime, c’est de participer aux Jeux olympiques et de suivre les traces de Marc-Antoine Gagnon », souhaite celui qui a commencé dans sa discipline à 8 ans. Mais avant, il lui faudra se tailler une place dans l’équipe canadienne. Quels sont ses objectifs à court terme? « J’aimerais me qualifier pour un nouveau saut, le back full, soit un saut arrière avec vrille complète », nous dit Malcom. « J’aimerais aussi participer à des compétitions d’un niveau supérieur », espère-t-il.

Quand on lui demande quelles difficultés peut rencontrer un skieur acrobatique de bosses, il répond très posément : « Il faut savoir s’adapter aux différentes pistes où on compétitionne. Il n’y en a pas deux pareilles. Il faut déjouer les pièges de ces pistes à chaque compétition. »

Chose certaine, Malcom va travailler fort pour tenter de rejoindre le circuit NorAm, dont le niveau est très élevé. « C’est le circuit tout juste avant la coupe du monde », explique le jeune athlète.

Le Terrebonnien travaille fort dans les entraînements physiques, tant au gym qu’avec des entraîneurs de l’équipe du Québec, en plus de s’adonner à des sessions de rampes d’eau (saut au cours duquel on atterrit dans l’eau). Il dit se sentir bien heureux et très motivé de poursuivre sa carrière avec ce nouveau défi.    

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média