Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

13 septembre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Michel Boudrias s’engage à compléter le dossier

CHAMP DE TIR SAINT-MAURICE

1821boudrias

L’ancien champ de tir Saint-Maurice occupe une superficie de 650 hectares et abrite une biodiversité unique.

Le député sortant dans Terrebonne, Michel Boudrias, s’engage, s’il est réélu, à réunir les acteurs concernés par l’avenir du champ de tir Saint-Maurice et propose d’en faire à la fois un parc d’interprétation de la nature et un hommage au passé militaire du site. « On a ici l’occasion d’offrir aux citoyens un projet d’envergure, tout en maintenant notre devoir de mémoire à l’égard de nos vétérans », indique-t-il.

Le champ de tir Saint-Maurice est un ancien site d’essai de munitions utilisé durant la Seconde Guerre mondiale. Le terrain occupe une superficie de 650 hectares et abrite une biodiversité unique. Près de la moitié de sa superficie est constituée de milieux humides protégés.

L’aménagement d’un échangeur reliant l’autoroute 640 à l’avenue Urbanova devra respecter les limites fixées et autorisées par le BAPE en 2018, souligne M. Boudrias, mais en ce qui concerne le reste des terrains, prisés pour leur localisation stratégique, les possibilités de développement sont extrêmement limitées, voire nulles. « À la suite d’un inventaire floristique et faunique réalisé en 2015, il apparaît clair que la rétrocession complète est impossible. Le site contient une quantité importante de munitions non explosées, et la décontamination entraînerait la destruction des milieux humides. Il n’y a pas d’alternative : le terrain doit demeurer sous contrôle de la Défense nationale pour des raisons de sécurité et de conservation », plaide-t-il.

Selon M. Boudrias, il serait possible d’obtenir des servitudes à des fins d’utilisation publique, par exemple pour l’aménagement de sentiers d’interprétation balisés, ce qui permettrait à la population de profiter de cet espace nature.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média