Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

15 septembre 2021

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

20 %

LIBRE OPINION

Gilles Bordonado

Gilles Bordonado, éditeur de La Revue

Je n’en reviens pas de la participation des électeurs au vote par anticipation. Selon les données colligées par ma collègue Valérie Maynard auprès des deux directeurs de scrutin des circonscriptions de Terrebonne et de Montcalm, le cinquième des votants s’est déjà rendu aux urnes, soit 20 %. 

Si l’on tient compte du pourcentage de participation au vote de 2019, déjà près de 30 % des électeurs se seraient prévalus de leur droit de vote si la participation est similaire à celle de 2019, soit 69 % dans Terrebonne et 63 % dans Montcalm. Dans Terrebonne, le directeur du scrutin note que c’est trois fois plus qu’en 2008! On aime donc bien voter par anticipation, ici comme ailleurs au pays!

Pour m’être rendu moi-même au vote anticipé à Mascouche, les choses ont roulé assez rondement. Il n’y aurait eu rien de surprenant si cela avait été plus long avec l’engouement de ces journées de vote anticipé. Élections Canada a donc eu la main heureuse en donnant quatre jours aux électeurs pour voter une semaine avant le scrutin général. Ça désengorgera les bureaux de vote lundi prochain.

En plus d’avoir été déclenchée en pleine période estivale, la campagne électorale fédérale 2021 aura été très courte. Je ne reviendrai pas sur ce qui s’est passé sur le plan national, mais je vous dirais un mot sur les campagnes locales.

Dans Montcalm, le député Luc Thériault semble se diriger vers une réélection facile. Selon le site Québec125, il serait le député du Bloc Québécois profitant du plus grand appui populaire. Élu en 2019 avec 58 % des voix, s’il est défait lundi soir, c’est qu’il ne restera pas un député du Bloc à la Chambre des communes. Il est presque seul dans la course. La jeune candidate libérale a fait acte de présence sur le bulletin de vote. Seule la conservatrice Gisèle DesRoches, qui en est à sa 3e campagne, a semblé se faire remarquer.

Dans Terrebonne, les affaires se compliquent. La grande question qui brûle les lèvres de tous les analystes est de savoir quelle sera la performance du député sortant et candidat indépendant, Michel Boudrias. Son élection tiendrait, avouons-le, du miracle – on compte les candidats indépendants élus sur les doigts de la main –, mais il pourrait nuire à la candidate du Bloc, Nathalie Sinclair Desgagné, qui a pris sa place pour le Bloc. Selon le site Québec125, la candidate mènerait largement, mais l’agrégateur de sondages donne moins de 2 % au soldat Boudrias. Je doute qu’il fasse si peu.

Dans le contexte où le candidat néo-démocrate Luke Mayba a mené une campagne active et que le candidat libéral Éric Forget est un aspirant 100 % local qui va profiter de la campagne nationale, les jeux ne sont toujours pas faits. Verra-t-on se dessiner une lutte à trois comme en 2019 où l’élu sera le choix de moins de 35 % des voix exprimées?

Je donne la bloquiste Sinclair Desgagnés gagnante, suivie du libéral Forget, de l’indépendant indépendantiste Boudrias, troisième, et du néo-démocrate Mayba suivant pas trop loin derrière et faisant mieux que son parti au Québec.

Mais je ne parierais pas ma paye là-dessus, mes prévisions étant rarement bonnes... n’est-ce pas, papa?

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média