Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Municipal

Retour

22 septembre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Une candidate à la mairie de Mascouche

1921marlow

©courtoisie

Flora Almeida Marlow briguera les suffrages à la mairie de Mascouche en vue des élections municipales de novembre.

Si on sent la fièvre des élections municipales depuis déjà plusieurs mois à Terrebonne, du côté de Mascouche, c’était plutôt le calme plat, mais voilà que des candidats autres que ceux de Vision démocratique de Mascouche commencent à se manifester.

C’est le cas de Flora Almeida Marlow, Mascouchoise depuis une trentaine d’années, courtier immobilier de son métier, qui a l’intention de briguer les suffrages à la mairie. Mère de quatre enfants, elle a longtemps agi comme bénévole. « Je me suis beaucoup impliquée dans la communauté, notamment pour les personnes démunies, le patinage artistique et bien d’autres causes. Maintenant, je veux un meilleur Mascouche pour tous. Je veux faire plus que simplement du bénévolat pour la communauté, je veux faire mon chemin et montrer ce dont je suis capable. C’est pourquoi j’ai décidé de faire le saut en politique », justifie-t-elle. Elle se présente seule à la mairie, sans équipe.

Ses valeurs

Flora Almeida Marlow entend mettre certaines valeurs au premier plan de ses priorités. « La première, c’est l’honnêteté, la vérité dans chaque chose et ensuite, l’intégrité, une qualité qui est importante dans tout, pas seulement en politique. Et la transparence dans l’interaction entre la Ville et ses résidents. Il y a, bien sûr, l’inclusivité. C’est la base pour moi, autant comme mère de famille que comme résidente ou contribuable. Il y a aussi l’introduction de plus d’humanité dans la mentalité de la Ville, une meilleure gestion financière, l'introduction de l'arbitrage et de la communication en personne, la réduction du bruit à certaines heures, une police dédiée à servir les Mascouchois et une préférence à l’achat local afin de préserver des emplois pour nos citoyens. Moi, je veux contribuer à améliorer la qualité de vie des Mascouchois », explique-t-elle.

Originaire de l’Inde, diplômée de l’Université Concordia, Flora Almeida Marlow est heureuse d’avoir choisi Mascouche il y a 30 ans pour élever sa famille, ainsi qu’apprendre le français, une langue qui est difficile à maîtriser pour les gens provenant de ce pays. « Mascouche est l’endroit que j’aime le plus aujourd’hui », affirme-t-elle.

La candidate à la mairie veut être la porte-parole de tous, des citoyens moins bien nantis comme des plus fortunés. « J’ai l’habitude de laisser les gens s’exprimer comme ils le veulent, tout le monde, sans exception. Tous doivent être capables de faire valoir leurs droits », de dire la candidate avec beaucoup de conviction.

D’autres candidats

D’autres candidats ont montré leur intérêt à s’opposer à l’administration en place aux élections. On parle notamment de Dany Goulet (district 5), de Pierre-Alexandre Bugeaud (district 6) et de François Collin, lequel avait brigué les suffrages au poste de maire il y a quatre ans et entend récidiver cette année. C’est à suivre, puisque la période pour déposer une déclaration de candidature dûment remplie et accompagnée des documents exigés se termine le 1er octobre à 16 h 30.   

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média