Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Sports

Retour

24 septembre 2021

Pierre-Luc Chenel - redactionlarevue@lexismedia.ca

Les camps débutent dans la LNH

1921lnh

©courtoisie – Sharks de San Jose

Thomas Bordeleau

L’automne est arrivé et les camps d’entraînement des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) se sont mis en branle. Cinq joueurs de la région ont l’occasion d’en mettre plein la vue aux dirigeants de leur équipe. Deux hockeyeurs sont présents au camp des Canadiens de Montréal, dont Shawn Ouellette-St-Amant, qui a reçu une invitation.

Le Terrebonnien a signé un contrat d’une saison avec le club-école, le Rocket de Laval, cet été. « Je veux prouver que je suis capable d’être physique et d’apporter de la vitesse, a-t-il avoué. Je ne veux pas essayer d’en faire trop en espérant que ça plaise. »

Le joueur de 24 ans n’a pas perdu de temps pour entamer son entraînement estival. Il souhaitait atteindre un autre niveau. « J’ai travaillé immédiatement après la fin de la dernière saison et j’ai été sérieux du début à la fin. J’ai mis plus l’accent là-dessus en espérant avoir renforcé ce qui était plus faible sur mon corps, a décrit Ouellette-St-Amant. J’ai travaillé sur ma puissance pour avoir plus d’accélération et de vitesse sur mes patins. »

L’ancien des Foreurs de Val-d’Or est de retour dans la région après plusieurs arrêts aux États-Unis et une saison en Roumanie. Le principal intéressé a vraiment apprécié cette saison en Europe. « Je voulais jouer au mois d’août et ce n’était pas possible au Canada et aux États-Unis. Ça m’a permis d’avoir une autre vision de mon jeu, a dit Ouellette-St-Amant, qui a récolté 36 points en 35 parties. C’est un style de hockey différent avec la grande patinoire. Ça change ton jeu défensif et c’est moins physique. »

Ouellet, Aspirot, Gauthier et Bordeleau

Xavier Ouellet en est à son 4e camp avec les Canadiens et il écoulera la dernière année de son contrat de deux ans. La saison dernière, il a joué 19 parties avec le Rocket et 6 rencontres avec le grand club. Du côté d’Ottawa, le Mascouchois Jonathan Aspirot participe au camp des Sénateurs.

Après une seule saison, les Coyotes de l’Arizona ont décidé de ne pas renouveler le contrat de Frédérik Gauthier. Le Mascouchois n’a pas été en mesure de signer un contrat avec une équipe de la LNH, mais il a reçu une invitation au camp des Devils du New Jersey.

Choix de 2e ronde des Sharks de San Jose en 2020, Thomas Bordeleau a pu s’entraîner avec les espoirs de l’équipe au mois de juillet et a joué au World Junior Summer Showcase, qui sert de premier camp en vue de former l’équipe américaine pour le Championnat mondial de hockey junior. « Je n’étais pas trop nerveux et je voulais y aller avec la meilleure attitude. On a joué quelques matchs et il y avait de la compétition là-dedans. Ça a fait du bien, a mentionné Bordeleau, qui a été impressionné par la grande classe des Sharks. C’était vraiment incroyable! Ce qui m’a marqué, ce sont les personnes de l’organisation, les gens dont on n’entend pas parler. Ils prennent à cœur de te connaître. »

Puisqu’il est de retour pour une autre saison avec l’Université du Michigan, Thomas Bordeleau, âgé de 19 ans, n’a pas le droit de participer au camp principal des Sharks à cause des règles de la NCAA.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média