Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Municipal

Retour

28 septembre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Guillaume Tremblay propose un Mascouche vert et durable

VISION DÉMOCRATIQUE DE MASCOUCHE

2021engagements mascouche p

©courtoisie

Le chef de Vision Démocratique de Mascouche, Guillaume Tremblay, avec les candidats Patricia Lebel (district 8) et Bertrand Lefebvre (district 5).

Accompagné des candidats Patricia Lebel (district 8) et Bertrand Lefebvre (district 5), le maire sortant et chef de Vision Démocratique de Mascouche, Guillaume Tremblay, a fait état de son bilan ainsi que de ses engagements en matière d’environnement et de développement durable en vue d’un prochain mandat.

« Au 21e siècle, ce n’est pas un choix de s’occuper de l’environnement, c’est une obligation. Les municipalités sont aux premières loges quand vient le temps de répondre aux nombreux défis associés aux changements climatiques. Dans ce contexte, nous devons faire partie de la solution et c’est ce que mon équipe a convenu de faire dès notre arrivée en poste. Nous avons pris nos responsabilités à rendre notre ville plus verte et à offrir un environnement sain aux générations futures. Notre bilan est éloquent et a été salué par plusieurs organisations, comme en témoignent les nombreux prix reçus par la Ville au cours des dernières années. Nous entendons garder le cap pour les prochaines années », indique Guillaume Tremblay.

Concrètement, comme l’explique M. Lefebvre, Mascouche a mis en place une série de mesures pour mieux encadrer le développement et assurer la pérennité de la plus grande richesse collective, c’est-à-dire les espaces verts. « L’acquisition de la forêt domaniale et des sentiers de la Presqu’île à des fins de conservation, en partenariat avec la Communauté métropolitaine de Montréal, en sont de bons exemples. Nous avons également consolidé des espaces verts dans le secteur du parc du Grand-Coteau, notamment avec l’aménagement des nouveaux sentiers dans le secteur du lac Long. Notre bilan est aussi le reflet de tous les gestes quotidiens posés par des milliers de Mascouchois à travers leur participation aux programmes de subventions environnementales (borne de recharge à domicile, couches lavables, etc.), à la collecte des matières organiques et à l’utilisation des services gratuits de déchetterie », ajoute-t-il.

Les engagements

Les engagements pris par le parti seront sous le signe de la continuité. « Parmi nos principaux engagements pour les quatre prochaines années, nous allons implanter un écocentre sur le territoire mascouchois, ce qui contribuera aussi à rendre notre ville encore plus propre en réduisant les dépôts sauvages. Nous allons également poursuivre le déploiement du plan directeur des fossés afin d’améliorer l’écoulement des eaux sur le territoire. Nous aménagerons des corridors verts comprenant des sentiers multifonctionnels reliant les quartiers résidentiels bordant le parc du Grand-Coteau, en plus d’avoir des espaces de conservation boisés représentant 34 % du territoire, soit le double de l’objectif fixé par la Communauté métropolitaine de Montréal », énumère Patricia Lebel. Enfin, une politique d’événements écoresponsables sera élaborée afin d’assurer la réduction de l’empreinte écologique des événements qui se déroulent à Mascouche.

Pour en savoir plus : www.visiondemocratiquedemascouche.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média