Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Politique

Retour

01 octobre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Paul St-Pierre Plamondon de passage à Terrebonne

CHEF DU PARTI QUÉBÉCOIS

2121pspp

©Facebook

Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon.

Le chef du Parti Québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, sera à Terrebonne ce vendredi 1er octobre. Au programme, des rencontres avec de jeunes membres du PQ et des visites d’organismes, notamment AMINATE, qui travaille à l’accueil et à l’intégration des immigrants à Terrebonne. La journée se terminera par un 5 à 7 en compagnie de militants et de citoyens, et auquel prendra également part la nouvelle députée fédérale Nathalie Sinclair Desgagné.

« Je serai accompagné par des membres de l’exécutif national et des gens intéressés et concernés par les enjeux dans Terrebonne. Échanger et surtout écouter les militants et les citoyens, ça fait partie de mes engagements », déclare-t-il.

Deux éléments seront au cœur des discussions. D’abord, relancer le projet d’indépendance du PQ, sa raison d’être et, par ricochet, le déclin de la langue française au Québec. « Il suffit d’aller à Laval pour réaliser à quel point la langue française est en déclin. Et je vous le dis, la couronne nord va bientôt vivre ce cycle d’anglicisation », pointe-t-il.

M. St-Pierre Plamondon estime que seul le plan du Parti Québécois contient des mesures assez courageuses pour briser ce cycle, comme l’application la loi 101 dans les cégeps et les milieux de travail et le retrait du statut bilingue. « Prenez Rosemère par exemple qui, malgré une minorité très faible d’anglophones, jouit d’un statut de ville bilingue. Ça ne tient pas la route. »

L’autre élément, ce sont les enjeux locaux, comme les places en garderie – il en manquerait plus de 500 dans la seule circonscription de Terrebonne –, le transport en commun et l’accès à une première propriété. « Le gouvernement en place n’est pas à l’écoute des besoins et préoccupations des gens. Je serais curieux de savoir combien de fois M. Pierre Fitzgibbon (député de Terrebonne) a fait le tour de sa circonscription pour aller à la rencontre des citoyens. Les députés de la CAQ sont très peu présents pour les citoyens. C’est une réelle déception », déplore-t-il.

M. St-Pierre Plamondon affirme que son parti affichera bientôt plusieurs nouvelles candidatures. « Des gens brillants, assez jeunes, dans la trentaine et la quarantaine. Des gens qui ont un peu le même profil que moi », termine-t-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média