Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Faits & méfaits

Retour

07 octobre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

En appel, Benoit Cardinal écope d’une peine de prison à vie

2221cardinal

©archives Facebook

Benoit Cardinal a été condamné, en Cour d’appel, à la prison à vie sans possibilité de libération avant 25 ans.

Benoit Cardinal, auteur du meurtre de sa conjointe, Jaël Cantin, 33 ans, a été condamné en Cour d’appel à la prison à vie sans possibilité de libération avant 25 ans.

On se souviendra que le père de famille de 35 ans avait maintenu qu’au moment des faits, il y avait un intrus dans la maison la nuit où Jaël Cantin a été battue à mort, le 16 janvier 2020, à Mascouche. Cette thèse avait été rejetée par la Cour. Un mois après avoir été reconnu coupable du meurtre prémédité de Jaël Cantin, Benoit Cardinal avait porté en appel son verdict de culpabilité pour meurtre prémédité, affirmant avoir été victime de plusieurs erreurs de droit. Ce faisant, il restait toujours bénéficiaire de l’assurance-vie qui, autrement, aurait été versée aux six enfants du couple.

En appel, la juge Johanne St-Gelais a finalement infligé à Benoît Cardinal la peine automatique pour un meurtre prémédité, soit l’emprisonnement à vie sans libération avant 25 ans. Me St-Gelais a souligné le courage de ceux qui ont protégé les enfants endeuillés.   

La famille de Jaël Cantin s’est dite soulagée par le verdict, famille dont des membres ont livré, lors du procès, de vibrants témoignages sur les impacts du crime.

Quels moyens prenez-vous pour faire votre choix en vue des élections municipales?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média