Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Politique

Retour

10 octobre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Pour François Collin, tours à condos égalent trafic

2221collin

©courtoisie

Pour le candidat indépendant à la mairie de Mascouche François Collin, la question du trafic est un aspect qui inquiète un grand nombre de Mascouchois.

Le candidat indépendant à la mairie de Mascouche François Collin croit que de multiplier les tours à condos à Mascouche engendrerait un accroissement non souhaitable de la circulation.

Selon lui, la question du trafic est un aspect qui inquiète un grand nombre de Mascouchois. « Comme les tours à condos sont synonymes de bonheur et d'espaces verts pour l’équipe en place et que le secteur de la gare commence à être à l’étroit, celle-ci voudrait en mettre à la grandeur de la ville, déplore François Collin. Pourtant, cette équipe ne peut ignorer que le réseau routier ne le permet pas et que la capacité de l’aqueduc et des égouts ne suffit plus. D’ailleurs, tous les citoyens desservis par les égouts devront payer sous peu une facture de 7,5 M$ pour augmenter la capacité du réseau. »

François Collin affirme que même si les politiques des gouvernements, de la Communauté métropolitaine de Montréal et de la MRC n’ont pas changé, l’équipe en place s’obstine à vendre l’idée de construire des tours en dehors du secteur de la gare en utilisant un semblant de consultation. « Or, vu que les nouveaux arrivants ne peuvent se passer de leurs voitures, faute d’emplois de qualité et de transport en commun adéquat, je ne vois pas comment ces surplus de gaz à effet de serre (GES) peuvent être compatibles avec notre qualité de vie, le développement durable et le plan d’action pour réduire les GES de la Ville », lance M. Collin.

Ce dernier propose donc de limiter les tours à condos au secteur de la gare et de suspendre le développement résidentiel ailleurs sur le territoire, le temps d’aménager une bretelle de l’autoroute 640 vers l’avenue de l’Esplanade pour soulager l’intersection du chemin des Anglais et de l’avenue de l’Esplanade; de construire un pont reliant l’avenue Saint-Jean au chemin Saint-Henri pour désenclaver le secteur de l'école de la Source; et de déménager la compagnie d'autobus scolaires Transco du chemin des Anglais. « Si l’équipe en place demeure en poste, les tours à condos se répandront à la grandeur de la ville, si bien que Mascouche deviendra plus paquetée et congestionnée que Montréal », s’inquiète François Collin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média