Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

18 octobre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Fabienne Robert veut freiner le « développement économique sauvage »

2321fabienne

©courtoisie

La candidate indépendante Fabienne Robert compte représenter le district Le Rucher de Mascouche avec beaucoup d’énergie et de fierté.

Une nouvelle candidate indépendante au poste de conseillère municipale, cette fois dans le district Le Rucher à Mascouche, s’est manifestée et elle compte représenter ses concitoyens avec beaucoup d’énergie et de fierté.  

Selon Fabienne Robert, Le Rucher s’avère le district le plus menacé par le « développement économique sauvage » de l’équipe en place. « C’est au Rucher que l’on compte le plus de terrains vacants, de boisés et de milieux humides appelés à disparaître pour faire place à des tours à condos. À cela s’ajoute le Golf de Mascouche, un incontournable. Comme l’équipe en place évite soigneusement de prendre une position claire et nette sur les tours à condos et le golf pour la reporter après les élections, la présence d’une opposition est indispensable », croit Mme Robert.

« En ce qui me concerne, les infrastructures actuelles et les aménagements scolaires (corridors et zones non sécuritaires) ne répondent pas aux besoins du district et permettent encore moins son développement résidentiel. En raison de la présence de fossés et de fosses septiques, Le Rucher est un district qui vit une problématique particulière qui demande aussi une attention particulière », affirme-t-elle.

Mme Robert juge important son statut de candidate indépendante. « En me présentant comme indépendante, je ne serai pas soumise à une ligne de parti et représenterai sans compromis les intérêts du Rucher. J’ai toujours été active en politique, que ce soit à travers des organisations politiques ou les réseaux sociaux. Plus particulièrement à Mascouche, en plus de m’être présentée en 2017, j’ai interpellé le conseil plusieurs fois au cours de la dernière année. Mon implication ne date pas d’hier. Alors, pour donner une voix au Rucher, les électeurs sont invités à voter pour moi », de conclure Fabienne Robert. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média