Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

20 octobre 2021

Olivier Lapointe - reservationweb@lexismedia.ca

L’itinérance, une réalité bien présente dans notre région

NUIT DES SANS-ABRI

2321sansabri2

Le portrait des personnes sans abri varie.

Un grand nombre de citoyens du sud de Lanaudière ignorent qu’un réel problème d’itinérance existe dans leur région. La Nuit des sans-abri qui se tenait le 15 octobre avait comme objectif principal de sensibiliser les gens à cette problématique plus présente que jamais.

C’est l’image stéréotypée que nous avons des personnes en situation d’itinérance qui peut souvent causer cette ignorance, selon François Savoie, de La HUTTE. Le directeur général du centre d’hébergement d’urgence de Terrebonne l’explique ainsi : « Les gens ont en tête cette image d’un vieil homme pas très propre et aux cheveux longs qui pousse un chariot d’épicerie dans la rue. On ne voit pas ça ici. » Le portrait des personnes sans domicile fixe est tout autre. « Ce sont des gens qui vivent parfois dans la rue, mais aussi dans leur voiture ou sur le divan de leur frère pour quelques semaines et sur celui d’un ami par la suite », cite en exemple M. Savoie. Son organisme affirme avoir aidé et abrité un millier de personnes seulement dans la dernière année. Des femmes et des hommes de 18 à 83 ans dont 80 % provenaient de la région.

Lorsque la pandémie s’en mêle

La crise sanitaire aurait grandement alimenté le problème. Les personnes sans domicile fixe ont souvent un certain réseau qu’ils développent auprès de commerces ou de restaurateurs. « Un propriétaire de restaurant va leur donner un peu de nourriture, un commerçant va permettre qu’ils utilisent sa salle de bain pour aller à la toilette ou pour se laver un peu », rapporte M. Savoie. Tout ce filet social s’est écroulé lorsque les commerces ont été fermés abruptement au début de la pandémie. Certains organismes d’hébergement ont aussi diminué leur capacité d’accueil au même moment. À La HUTTE, la demande d’hébergement s’est mise à augmenter, au point où des rénovations importantes ont été réalisées pour faire passer la capacité d’accueil de 28 à 48 places. Une cuisine de qualité commerciale ainsi qu’une buanderie moderne ont aussi été installées du même coup. Et ce retour graduel à la normale que nous vivons présentement n’a pas pour effet de diminuer la demande d’hébergement. Selon Pascal Desrosiers, chef d’équipe à La HUTTE, la pandémie a laissé sa marque chez des gens déjà fragilisés.

Un événement rassembleur en mode virtuel

La Nuit des sans-abri a habituellement lieu au parc Saint-Sacrement. L’événement a cependant dû être tenu en mode virtuel pour une deuxième année consécutive. Les organisateurs ont retenu les services de l’agence événementielle Eurêka pour la création des enregistrements. Des animateurs, des chanteurs et des humoristes se sont succédé en direct sur Facebook pour égayer la soirée. Plusieurs intervenants d’organismes luttant contre l’itinérance et la pauvreté se sont aussi relayés pour témoigner à la caméra des efforts déployés dans la région. Des moments particulièrement touchants de la diffusion étaient consacrés à des témoignages de personnes ayant vécu en situation d’itinérance qui racontaient leur expérience sans artifice. Suite à cet effort de sensibilisation, plusieurs citoyens pourraient se demander ce qu’ils peuvent faire pour aider les sans-abri. Il est possible de contacter les organismes de la région qui soutiennent les plus démunis et d’offrir un don. Mais lorsque la question est posée à François Savoie de La Hutte sa réponse est simple : « Lorsque vous croisez une personne en situation d’itinérance, souriez-lui et demandez-lui comment elle va ».

2321sansabri

©Olivier Lapointe - La Revue

L’équipe d'intervenants de La HUTTE dans sa nouvelle cuisine qui lui permet de nourrir les 48 résidents trois fois par jour.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média