Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

21 octobre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Hélène Michaud invite les électeurs à la prudence

CANDIDATE INDÉPENDANTE À TERREBONNE

5121helene

©courtoisie

En 2009, Hélène Michaud, alors candidate sous la bannière Renouveau Terrebonne, avait récolté 29,9 % des votes. En 2017, la candidate indépendante avait reçu l’appui de 6,76 % des électeurs.

Candidate aux élections municipales de Terrebonne en 2009 et en 2017, Hélène Michaud se représente cette fois dans le district 3. Avec son chapeau d’indépendante, elle invite les électeurs à la prudence en vue du scrutin du 7 novembre.

« Depuis plus de 12 ans, je m’implique en politique municipale et aujourd’hui plus que jamais, j’invite les citoyens à la prudence le 7 novembre. Nous avons besoin d’une table diversifiée et d’un conseil minoritaire à Terrebonne afin de réapprendre à travailler ensemble. Mais surtout, le citoyen doit être prioritaire. Le citoyen a le choix du maire et le choix du représentant de son quartier », indique-t-elle.

Perplexe à la suite du visionnement du débat des chefs qui s’est déroulé le 18 octobre, Mme Michaud se questionne sur l’avenir de Terrebonne. « Ma lecture de ce débat ne me rassure en rien pour notre avenir, avec des propositions multiples non budgétées. Une incompréhension totale m’habite, car ces élus ont voté pendant quatre ans les budgets à cette table. Le climat plutôt irritant mérite toute notre attention. Beaucoup trop de lassitude entoure les dépenses budgétaires adoptées sans appel d’offres. Nous avons vécu quatre années de transition, quatre années dans un climat plutôt ardu pour plusieurs de nos élus et tout aussi difficile pour le personnel de la Ville, et ce, sans compter les changements et l’adaptation pour nous tous, citoyens de Terrebonne », fait-elle valoir.

Mme Michaud se dit inquiète du climat qui règne autour de la table du conseil « qui mérite toute notre attention » et du fait que des dépenses budgétaires ont été approuvées sans appel d’offres. « Cette année, avec 42 candidats inscrits au bulletin de vote, il est impératif d’agir et de remettre en place l’équité dans les décisions municipales », termine-t-elle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média